jeudi 10 octobre 2019

Editorial N°116 - Octobre 2019

Afin de rendre hommage aux nouveaux grades de l'équipe de maison et à la lutte contre le cancer du sein, nous vous offrons pour votre plus grand plaisir (ou votre plus grande souffrance selon le point de vue) une édition entièrement rose.

...

Ne me regardez pas comme ça, je n'y suis pour rien, ce n'était pas mon idée. Ce n'est pas ma faute si je suis faible face à mes chroniqueurs. Je me déresponsabilise totalement. En plus Ellena a rejeté ma démission.

Bref, n'hésitez pas à laisser des petits commentaires, ça nous fait toujours très plaisir, et je vous souhaite une bonne lecture. *Part se noyer dans le rosé pour oublier*

R comme Rumeurs

 

Eh oui ! Je suis de retour. J’ai pris quelques vacances, le temps de recharger mes piles qui étaient bien à plat. Mais en revenant, plus fort.e que jamais, je suis tombé.e sur quelques faits bien intéressants. Quelques rumeurs en somme, que je voudrais partager avec vous. Ne vous en faites pas, elles ne font pas mal. Enfin, je crois. Tout dépend si les personnes concernées voulaient que le tout reste secret. Si c’est le cas, vous m’en voyez désolé.e. Car il n’y a rien au monde que les aiglon.nes préfèrent au plus haut point : les rumeurs. Cependant, c’est à vous de démystifier le vrai du faux. En serez-vous capables ? Nous le verrons bien.

Commençons par le commencement. Cet été, nous avons eu droit à une colonie bien sympathique en compagnie de ces chers Gryffondor, toujours aussi valeureux, où nous avons pu profiter du soleil, de la nature et d’une bien belle « catastrophe ». Mais vous savez déjà tout cela. Par contre, avez-vous vu le jeu du chat et de la souris qui se dessinait entre notre chère barmaid Jessica et le professeur Erskine ? Ça crevait les yeux. Le lion, toujours aussi imbu de lui-même, tentait tant bien que mal d’attirer l’attention de la chère professeure adjointe en Étude des Moldus. C’était Wonder[s]ful ! Seul hic, c’est que depuis c'est silence radio... Vous avez vu quelque chose dans les couloirs, vous ?

Sur une note plus triste, nous avons appris tout récemment que notre Iaril à nous, notre cher ami tout doux avait perdu son premier amour. C’est triste, non ? Nous ne savons pas exactement les circonstances de la rupture entre notre charmant Iaril et Emma Martinson. Mais est-ce que la cousine de la Gryffondor y serait pour quelque chose ? Dans tous les cas, les deux « amoureux » se sont revus depuis leur rupture. Il semblerait que l’émotion était omniprésente, puisqu’ils n’avaient pas pris contact depuis 6 ans. Un bail, quoi. Dans tous les cas, Iaril, si tu lis ces quelques lignes, on t’aime, nous. Ah et vos petites retrouvailles étaient vraiment touchantes. J’espère que vous réussirez à passer au travers.

Sinon, que dire de Violette Beauchamps, notre toute nouvelle Directrice adjointe... Bien qu’élégante dans ses nouvelles fonctions et toujours aussi enjouée après une bonne dizaine de cafés, notre Violette nationale a semble-t-il, maille à partir avec notre Mascotte adorée. Toujours aussi autoritaire, la Dame, au fait quel est son âge? croit que, comme tous les élèves de ce château, Merlin la mascotte doit lui obéir au doigt et à l’œil. Bien sûr, vous connaissez notre volatile, il ne se laisse pas marcher sur les pattes. Surtout pas quand c’est l’âge d’or qui vient demander la « charité ». Alors, soyez certain.es que notre petit piaf ne se laissera pas amadouer par qui que ce soit. Même pas la Direction.

À Serdaigle, nous avons tous les types de personnalités au sein de la maison. Chacun apporte sa pierre à l’édifice, sous le regard sévère de notre Directrice Ellena Jones. Même que certains tentent, je crois bien, d’attirer l’attention. Comme cette chère Mirabelle qui s’est mis dans la tête qu’elle pouvait marcher dans les pas de notre Catherine. Pourquoi je dis cela ? Parce qu’on dirait qu’elle essaie de se transformer et de devenir l’ombre de la préfète. Lorsque la Québécoise se trouve à un endroit, vous pouvez être certain.es de trouver la Boutondore au détour. Pourtant, la jeune fille a une tendance, presque suicidaire, à l'insubordination. Si jusqu’à présent, la Direction n’en fait pas un cas, il se pourrait bien que notre Directrice prenne des mesures plus qu’exceptionnelles pour contenir ce genre de comportement. Et là, il n’est pas question du Donjon. Mais notre Mirabelle doit-elle pour autant freiner ses envies de découverte ? Je ne le crois pas, sincèrement. Il faut seulement qu’elle joue mieux le jeu. Lequel ? À elle de le découvrir.

Enfin, à mon tour, j’ai envie de jouer à un petit jeu avec vous. Cela fait, je crois, trois éditions que je publie dans notre magnifique journal. Vous semblez bien apprécier le tout, mais rares sont ceux et celles qui tentent de découvrir qui se cache derrière ces textes. La seule chose que je peux vous préciser, c’est que même l’Équipe du Chicaneur ne sait pas qui en est le ou la véritable auteur.e. Mais vous, le savez-vous ? J’attends vos propositions en commentaire.

Bonne chance !

Interview décalée du Billywing

Et voilà. Je suis encore en retard dans mes interviews. Tout ça parce que Mirabelle m'a piqué Artus. MON Artus. Moi qui avais hâte d'avoir un tête-à-tête avec lui. Enfin bref. En août, c'est la jeune Patsy qui a été élue Billywing. Nouvelle et pourtant... Elle est rapidement devenue chroniqueuse au sein du Chicaneur. Puis, veilleuse de la section Harry Potter. Il n'y a aucun doute, elle mérite ce titre de Billywing. Ah... La voilà qui arrive.

Elea : "Bonsoir, Patsy."
Patsy : "Bonsoir."
Elea : "Nous allons commencer par une première question. Celle que j'ai l'habitude de poser lors d'une interview... Thé ou café ?"
Patsy : "Thé, c'est meilleur au goût et il en existe beaucoup !"
Elea : "Mais il existe aussi énormément de cafés différents !"

Bien évidemment, je ne lui ai pas servi du thé mais du jus de citrouille, agrémenté d'une ou deux gouttes de véritaserum. Peut-être allais-je découvrir des petits secrets sur cette jeune chroniqueuse.

Elea : "Bref, quelle grande sorcière admires-tu ?"
Patsy : "Il en existe plein, mais je pense qu’Hell Grey restera ma favorite haha. Son parcours est impressionnant !"
Elea : "Hell ? C'est vrai que son parcours au sein de cette école est plutôt époustouflant."

Mais bon, j'aurais préféré qu'elle me cite Lust Caféine. C'était une grande dame, elle.

Elea : "Et si tu pouvais lui piquer quelque chose, qu'est-ce que ce serait ? Joshua, son mari ?"

Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi toutes les filles courent après lui. Perso, j'ai plutôt un penchant pour Galahad ou pour Artus.

Patsy : "Haha non, peut-être son rôle de professeure en Gastronomie Sorcière ? Cette matière m'a toujours intriguée !"
Elea : "Mouais ! Gastronomie sorcière ? C'est pour pouvoir faire des cookies magiques et prendre ainsi le contrôle sur notre Chroniqueuse en chef, Celty. C'est ça hein ?"

Patsy : " Héhé, j'aurais pas dû le dire, on me démasque trop vite !"

C'est bien ce que je pensais. Cette Patsy n'est pas si innocente que ça. Si ça se trouve, elle va d'abord essayer de prendre le contrôle du Chicaneur pour ensuite prendre le contrôle de la Salle commune, ça ne m'étonnerait pas. Après tout, le journal pourrait être un très bon outil de propagande. Je comprends maintenant pourquoi elle essaye d'illustrer tant d'articles. Il va falloir que je la surveille.

Elea : "Au moins, maintenant on sait comment tu es devenue chroniqueuse et veilleuse aussi rapidement ! Y a-t-il un autre boulot qui te ferait envie et pour lequel tu serais prête à soudoyer le recruteur à l'aide de cookies magiques ?"
Patsy : " Les cookies magiques, ça marche toujours ! En réalité, il y en a tellement d'autres qui m'intéressent, mais je dirais Magizoologiste et professeure/adjointe, deux qui m'ont toujours plu !"

Et Directrice de Serdaigle mais ça, elle n'osera pas l'avouer.

Elea : "Tu es un peu zoophile sur les bords, comme Galala en fait."
Patsy : "Hum... Honnêtement, je sais pas trop comment le prendre ? Personnellement, je n'irai pas jusque là !"
Elea : "Prends-le comme tu veux ! Ou bien, "où" tu veux" En tout cas, il est déjà temps de passer à la dernière question. Adopte, épouse et tue l'équipe de maison.
Patsy : "J'adopte Ella, cette nouvelle préfète incroyablement gentille, j'épouse Ellana Jones, pour son travail vraiment respectable au sein de la Maison et je tue Catherine pour traumatiser les élèves de première année !"
Elea : "Je vois. On aime tuer ses collègues du Chicaneur. Je ferais mieux de me méfier de toi à l'avenir. En tout cas, je te remercie de m'avoir accordé quelques précieuses minutes de ton temps. Bon courage pour la suite !"

Il va vraiment falloir que je la surveille de très près. Bientôt, elle va vouloir faire un coup d'Etat, renverser le royaume et qui sait, enfermer Ellena Jones dans les toilettes de Mimi.

Vaincre le Fléau

Il n'était pas rare qu'Ellana, à la recherche d'informations croustillantes et d'un petit verre, s'invite joyeusement dans le bureau de l'équipe de Maison. Mais aujourd'hui, le cœur n'était pas aux plaisanteries. Depuis l'apparition du Fléau, dans la Salle commune régnait une ambiance sombre et pesante. Tous contemplaient le carnage, chacun se taisait face à ce sujet devenu tabou. Mais aujourd'hui, Ellana était bien décidée à obtenir quelques réponses...

Ellana - "Parlez nous du Fléau, comment le décririez-vous ?"

Ella - "Mystère et boule de gomme..."

Catherine - "Le Fléau, c'est comme une sorte de voile noir, une brume qui recouvre notre Tour et qui, par le fait même, fait apparaître des créatures qui habituellement ont tendance à élire domicile dans la forêt ou dans des endroits crasseux. Pas dans une magnifique Salle commune tenue par de magnifiques personnes..."

Ellena - "C'est une véritable catastrophe. Mais c'est aussi un challenge qui donne aux Aiglon(ne)s la possibilité de relever le défi et de prouver de quoi elles/ils sont capables."

Ellana - "Avez-vous une idée de son origine et/ou de son identité ?"

Ellena - "Non, je n'ai jamais rien lu de tel mais, avec quelques collègues, nous nous penchons sur la question."

Ellana - "Catherine, certaines personnes murmurent que tu es responsable. Est-ce la vérité ? Aurais-tu commis une terrible bêtise ?"

Catherine - "Moi, être l'auteure de cette apparition ?" *Regarde Ellena, tout sourire* "Je sais que certain(e)s me soupçonnent. C'est bien gentil de leur part mais, je ne dirai rien. Je voudrais voir mon avocat s.v.p."

Ellena - "Je me porte totalement garante de l'intégrité de ma préfète. Et puis, même si je ne doute pas de l'intelligence de Catherine, j'ai du mal à imaginer comment elle aurait réussi à activer une forme de magie qui semble assez ancienne."

Ella - "J'ai un petit doute malgré tout..."

*Catherine fusille Ella du regard.*

Ella - "Pardon ! Ce n'est pas Catherine, pas du tout !" *disparaît sous une cape d'invisibilité*

Ellana - "Si les Serdaigle ne parviennent pas à vaincre le Fléau ... Quelles seront les conséquences de sa victoire ?"

Ellena - "La disparition de la Salle commune. Je n'ose l'imaginer. Mais nous allons tout mettre en oeuvre pour l'éradiquer et rendre la Salle commune aux Ai..."

Catherine - "Le Chaos ?" *dit-elle avec des étoiles dans les yeux* "Tu imagines ce que ça va créer dans la Tour ? Les gens ne pourront plus faire un pas sans tomber sur une créature... C'est là que nous verrons si la théorie du plus fort fonctionne vraiment..."

Ellana - "... Je préfère ne pas l'imaginer non plus. Évitons d'en arriver là ! Comment peut-on le combattre ?"

Ellena - "Pour l'instant, passer les Sanctuaires semble être la seule solution. Plus les Serdaigle participeront, plus il y aura de chance pour qu'on réussisse à le vaincre."

Catherine - "En combattant les créatures. Et, pour ce faire, réaliser les paliers. Au cas où vous ne l'auriez pas vu, quelques changements ont été effectués. Je sais que MM&M et le Festival de Cane intéressent davantage les gens. C'est à croire que les aiglon.nes sont plus attiré(e)s par les paillettes. Mais, Vaincre le Fléau amènera la GLOIRE et la RECONNAISSANCE de toute la Maison. Entre ça et des paillettes, il me semble que le choix est facile, non ?"

Ellana - "Entre une élection rose bonbon et des épreuves mortelles? Non! Je ne vois vraiment pas de raison à leur préférence... Bref. Si le Fléau venait à gagner et par conséquent, la Salle commune à disparaître, que feras-tu aux Aiglon(ne)s Ellena ?"

Catherine - "Je sais que la question se pose pour notre chère et admirable Directrice mais, je vais vous dire tout de suite, elle va me demander, à moi, ce qu'il sera judicieux de faire, si ce cas se produisait. Par conséquent, il est préférable de se bouger les fesses..."

Ellena - " On n'ose pas l'imaginer."

Bien d'autres questions flottaient dans l'esprit de l'Aiglonne, malheureusement aucune ne trouvait de réponse. Il faut dire que la Directrice de Maison et ses préfètes (ou plutôt Catherine, Ella se contentant de manger des chips devant le spectacle), étaient à présent engagées dans une discussion enflammée sur les tortures futures si jamais le Fléau venait à gagner.

Publicité n°1

Rencontres littéraires

Tu as envie de savoir s'il y a des rencontres littéraires pas loin de chez toi durant le mois d'octobre ? Tu es au bon endroit ! Bien sûr, la liste n'est pas exhaustive et toutes les infos ne sont pas forcément disponibles. Ceci dit, je t'invite à venir parler de ton expérience si tu vas à l'un de ces événements !


Polars du Sud | 11 au 13 octobre

Au programme différentes animations pour tous les goûts et âges : expérience interactive sous forme d'enquête, exposition d'aquarelles, pièce de théâtre, jeu de rôle...


La 25ème Heure du Livre | 11 au 13 octobre

Association qui tient sa 41ème édition du salon du livre. Beaucoup de libraires, éditeurs et auteurs invités. Au programme : conte musical, concours de poésie, remise de prix, débats...


Salon du Livre | 13 octobre

Une centaine d'auteurs présents dans un cadre superbe : le château de Salvert.


Festival Sans Nom | 19 et 20 octobre

Festival mettant en avant le polar. Au programme : rencontre avec des auteurs, escape game autour de Sherlock Holmes, conférence de Bernard Werber...


Polar le festival | 18 au 20 octobre

Festival qui lie le cinéma aux BD et la littérature aux séries. Au programme : remises de prix, conférences, rencontres et projections...


Festival Livre O Coeur | 19 et 20 octobre

Au programme : dédicaces, présentations et démonstrations des métiers présents, table ronde sur l'écriture inclusive, remises de prix, sieste acoustique...


Foire du Livre | 8 au 10 novembre

Au programme : des échanges avec les professionnels du métier, le tout dans une ambiance chaleureuse.


Festival du Polar | 8 au 10 novembre

Au programme : le genre du polar est décliné sous toutes ses formes : dédicaces, rencontres, jeux, ateliers, cinémas...


HeroFestival | 9 et 10 novembre

Festival qui réunit les fans du thème des Héros. Au programme : cosplays, plusieurs univers mettant en avant une culture différente, jeux, retrogaming...

Grace Asselhoven, un courage tout en rose

Préambule

Le rose serait la couleur représentative de la mièvrerie? Belle ineptie ou pleutre asservissement aux éphémères effets de mode? Un seul contre-exemple suffira. Qui aurait l'absurde idée d'affirmer que quiconque apprécie la couleur vert-bouteille est alcoolique tout simplement parce qu'il a un penchant pour la teinte de la "dive bouteille" ?

Ce Chicaneur du mois d'octobre a de quoi surprendre, il est tout rose. Pour autant, la décision a mûrement été réfléchie en amont, notre équipe a fait un choix délibéré : celui de poser "in act" sa liberté d'esprit, d'expression et de créativité. " Gustibus et coloribus non est disputandum".

Arbitre chevronnée de Quidditch, Grace Asselhoven est la parfaite égérie pour cette édition. Mieux que personne, elle représente cette force tranquille qui franchit les montagnes. Si d’aucuns ont l'intention de lui chercher chicane à cause de cette couleur qu’elle affectionne et affiche sans la moindre pudibonderie, ils en seront pour leurs frais. L'élégante Grace leur fera face avec une facétieuse Volte des Vertugadins dont elle seule a le secret.

Qui dit rentrée scolaire dit début de la Coupe de Quidditch avec sa cohorte de capitaines, joueuses, joueurs, supporters et bien entendu avec son arbitre.

Place à Grace

Lorsqu'elle interviewe quelqu'un, Mirabelle lui laisse le choix du lieu de rendez-vous, les lieux ont toujours une histoire à raconter. Grace a choisi la Cabane des arbitres. Depuis quelques années elle y passe la majeure partie de son temps, ici elle se sent en sécurité. Confortablement installée dans l'un des moelleux fauteuils hérités de ses parents, un charmant sourire au coin des lèvres, Grace se confie :

- "c'est mon petit coin de paradis.

Alors que la Boutondore la presse de moult questions qui se chevauchent avec précipitation, Mademoiselle Hasselhoven prend tout son temps pour lui raconter son Quidditch à elle. Patience, sang-froid, sens de l’organisation, capacités de communication font partie de sa personnalité. Ces qualités lui rendent de grands services en particulier lorsque, sur le stade, elle doit prendre des décisions difficiles.

Quand elle a joué ses premiers matchs de Quidditch, Grace faisait partie de l’équipe vert et argent. Après une période de stand-bye, elle est devenue arbitre assistante aux côtés d'Aidan Dynamite et puis un jour, elle a saisi l'opportunité de devenir arbitre. L’idée était en apparence un peu folle, in fine, il s’est avéré que c'était une bonne décision.
Notre arbitre est quelqu'un de particulièrement précis :

- "Je suis dans l'équipe d'arbitrage depuis 1037 jours et au poste d'arbitre principal depuis 988 jours aujourd'hui".
L'interview ayant eu lieu le 24 septembre, libre à vous de traduire tout ça en mois et années.

Il n'est pas difficile d'imaginer que ce poste d'arbitre génère de grands moments de stress, les tensions inhérentes aux relations humaines sont une constante, d’ailleurs Grace précise :

- " Lee, Fred et George sont assez capricieux quand ils le veulent, ils sont également susceptibles."

Interloquée, Mirabelle cesse de prendre des notes et lève le nez. Elle n'a jamais entendu parler de ces joueurs ! Devant l’air ahuri de la chroniqueuse, l’espiègle Grace explique :

- « Ce sont des bots qui parfois refusent de fonctionner ou qui buggent au beau milieu d'un match. »

L'arbitre entre ensuite dans des considérations d'ordre technique qui dépassent la Boutondore jusqu'à ce qu'elle entende le mot magique : "vif d'or". Notre arbitre reconnait qu'il lui est arrivé d'oublier de changer le niveau de cette balle emblématique qui a toujours fait couler beaucoup d'encre.

Mademoiselle Hasselhoven co-siège au Ministère, elle est en charge de lourdes responsabilités qu’elle assume avec sérieux, pour autant elle n’en fait pas toute une histoire. Quand elle a reçu un Ordre de Merlin elle n’a pas immédiatement tilté, elle a cru que Bdragon lui souhaitait son anniversaire. Elle lui a malicieusement glissé qu’il avait deux jours d’avance. Eh oui, Grace est quelqu’un de précis.

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion d’entendre sa délicieuse voix, je vous suggère d’écouter ses chroniques sur le Quidditch, elles ont un parfum de spontanéité et de fraîcheur, c’est de la pure magie.

Et les licornes dans tout ça ?

Grace a une prédilection pour les licornes, roses de préférence. Mirabelle ne peut pas vous en dire davantage, elles ont gardé tout leur mystère.

 

[NdR]Mirabelle adresse ses remerciements à Grace qui n'a pas hésité à lui accorder du temps malgré son planning surchargé.

Où dépenser ses Gallions ?

La dépense ! voilà qui aide à voir la vie en rose

Vos Gallions, noises ou mornilles moisissent au fond des coffres de Gringotts, vous ne savez pas quoi en faire ?

Soyez généreux, ça rend heureux.
Si vous ne savez pas comment dépenser votre pactole, vous pouvez offrir des Gallions à qui bon vous semble. C'est simple à réaliser, les Gobelins du Chemin de Traverse se chargeront d'effectuer vos transactions.

Faites-vous plaisir.
Dans le Monde Moldu de Poudlard12 plusieurs boutiques ont pignon sur rue. Elles proposent de fabuleux articles pour des tarifs vraiment dérisoires quand on voit la qualité des réalisations. N'hésitez pas à refaire votre garde-robe avatars/signatures, à rendre vos pensines esthétiques à souhait, à présenter de belles bannières pour vos cours, devoirs ou Rpg etc, etc...

Offrez-vous des petites gâteries.
Ne ratez pas le coche, chaque trimestre, dans la boutique de Honey Flume, vous pouvez utiliser vos Gallions pour les échanger contre des paquets de dragées. Celles-ci s'ajouteront à celles que vous possédez déjà et vous pourrez profiter des offres succulentes que fait Honey.

Vos dragées en poche, vous avez aussi l'opportunité d'acheter des tas de trucs, plus sympas les uns que les autres dans la "Nouvelle Boutique" qui est tenue par notre équipe de Direction. Pour quelques mornilles vous trouverez également votre bonheur dans la boutique "Blue Shop". Elle se cache dans un petit coin de la Salle de travail.

Vous aimez les Créatures Magiques ?
Sans hésiter, prenez la direction de la Valise. Vos Gallions seront les bienvenus pour acheter ou adopter une Créature, la nourrir et lui offrir des objets qui feront son bonheur.

Posséder son hibou personnel, un rêve ?
Il peut devenir réalité dans la boutique Eylops du Chemin de Traverse. Une fois que votre volatile est acheté, vous pouvez même choisir son nom. Il se chargera de transporter gratuitement tous vos messages privés. Vous n'avez plus à vous soucier de ce que cela vous coûtera. Bon ! il faut tout de même avoir fait quelques économies avant de se rendre dans cette boutique, les chouettes et hiboux ont déjà été dressés, du coup ils ont un certain prix.

Vous continuez votre virée au Chemin de Traverse. Les "paniers percés" seront aux anges avec quelques bricoles proposées dans d'autres boutiques. Sachez-le, ce sera essentiellement pour satisfaire une éphémère fringale de dépense parce que, pour la plupart, ces objets ne servent à rien dans Poudlard12. Néanmoins, de temps en temps, les farces que vous achetez chez "Weasley" sont utilisables pour embêter vos "ennemis-préférés". Pour 10 Gallions vous pouvez aussi y acheter votre Album de cartes chocogrenouilles, il permet de rassembler vos cartes éparpillées à droite, à gauche. Si vous avez une âme de collectionneur, voilà une bonne utilisation pour votre pécule.

Réjouissez-vous, la boutique Ollivander existe toujours. Elle propose aux Pédouziens d'acheter leur incontournable baguette de Sorcier. Dès que celle-ci vous aura choisi, vous obtiendrez sa description avec une précision exemplaire. Un conseil, évitez de la perdre ou de la casser parce que vous ne pourrez pas en acheter une autre.

Au nom de la rose

"Au nom de la Rose"

Dans ses toilettes, Mimi fait une pause.
En ce lieu, elle ne voit pas la vie en rose.
Parce que vraiment, ça ne sent pas la rose.
Mais délicatement, le poète arrive et lui dit :

" Ma Mie, ne sois pas morose,
Allons plutôt voir la rose
Qui ce matin avait déclose..."

Soudain, son ciel s'éclaircit.

" On t'a envoyée promener sur les roses,
On t'a traitée de pauvre petite chose ?
Ecoute cette voix qui plaide ta cause
Avec à la clé, un magnifique démenti. "

" Vois-tu, Mimi, l'important c'est la rose !
Si notre matière grise était plus rose,
Il n'y aurait pas tous ces pots aux roses,
On éviterait tant d'embrouillaminis. "

On l'a prévenue, il n'y a pas de rose
Sans épines. Pourtant voici que Mimi ose,
Sans sourciller, point la fleur elle ne pose.
Serait-elle enfin une optimiste de la Vie ?

Publicité n°2

Elles cherchent des éléphants roses

En ce début d'année scolaire, Catherine Spinnet a pris soin de se mettre à l'écart pour vaquer à ses occupations en compagnie d'une Mirabelle dont elle ne parvient pas à se défaire. Face à une grenouille toute rose et hilare, elles peuvent se poser quelques questions.

-Mirabelle: " Mademoiselle Spinnet, la poudre a eu un bel effet sur Rainette, regardez comme le rose lui va bien. On pourrait même l'appeler Rosette ! "

La pondération n'a jamais été la spécialité de la Boutondore, elle s'exprime comme un moulin à paroles, pire, elle parle beaucoup trop fort. Quiconque passant par -là, ne manquera pas de l'entendre. Voilà qui va encore mettre la Spinnet de mauvais poil, en particulier si la couleur rose n'est pas le résultat qu'elle escomptait. Un peu plus loin, affrontant ronces et broussailles, Rita Tapotte et Tira Skooter, à l'affut du moindre potin, ont suivi les deux Aiglonnes en toute discrétion. Elles ont évidemment entendu la voix tonitruante de la deuxième année.

- Tira : " Rita mia cara, ces deux-là voient des papillons au plafond et cherchent des éléphants roses dans le salon. Tu vois ce que je vois? "

Une commère dans toute sa splendeur, telle est Tira, toujours collée à Rita qui ne vaut guère mieux. Préoccupée par le silence de sa comparse, Tira se demande si elle n'a pas parlé un peu trop fort, elle aussi.

- Rita: "Je vois comme toi. Les deux jeunes filles semblent en pleine expérimentation. Mais en voyant la réaction de la préfète, il semblerait que ça ne tourne pas comme elle le voudrait."

Effectivement, la Spinnet n'était pas du tout fière de ce qui se passait à ce moment précis. Elle était justement en train de se demander pourquoi elle avait décidé de faire confiance à la Boutondore. Donner ce genre de substance à une grenouille dépassait... l'entendement. Certes, c'était mieux que de tester sur des humains, mais l'effet n'était pas le même.

- Catherine : Bel effet ? Ta grenouille ressemble à une paparmane ! [a.k.a un petit bonbon, souvent au goût de menthe, et particulièrement apprécié par les plus âgés en canadien français]

- Mirabelle: "Euh, voyez-vous Mademoiselle, même rose comme un bonbon, ma grenouille, je la trouve si belle ! D'ailleurs, je crains qu'on ne me la kidnappe, ma jolie sloche, ma toute petite full zinzin, ma ouananiche adorée."

La fillette a une autre raison d'être inquiète, elle ne sait absolument pas si la poudre dont Rainette s'est délectée aura ou non un effet durable.

- Tira : " Si nous parvenons à mettre la main sur la batracienne, on tient LE scoop du siècle. Je nous vois déjà à la Une de la Gazette."

- Rita : "Calme-toi Tira... On ne peut rien avancer. On ne sait même pas ce que la petite bête a consommé. À moins qu'on la dissèque ?" dit-elle avec des étoiles dans les yeux.

Tira ne réplique pas, Rita a toujours eu le talent de lui remettre le cerveau dans l'axe. Horreur et damnation! elle a ses vapeurs en imaginant la grenouille avec les tripes à l'air.

- Rita: "Oh, ne fais pas cette tête... C'était une blague." dit-elle en tapotant le dos de sa collègue. " Mais, si on s'approchait un peu plus pour voir de quoi il en retourne ? À moins que tu n'aies la trouille ? Miss Spinnet peut être assez violente quand elle veut... Surtout si elle est en pleine crise de colère."

- Mirabelle: "Mademoiselle Spinnet, j'ai entendu des voix par là!" dit la fillette en montrant un buisson de ronces. "On n'est jamais trop prudent, je vais vérifier. Qui pourrait nous avoir suivies? Vous voulez bien prendre soin de Rainette ? J'ai l'impression qu'elle vire au verdâtre. "

- Catherine: "Quoi! Tu me laisses avec... Rainette ?" Un peu surprise... surtout qu'elle avait déjà failli tuer la petite bête.

Confiante, la fillette n'a pas même pas écouté la réponse, elle est déjà partie en direction du buisson.

- Tira: " Rita, cette peste de Mirabelle nous a entendues, il faut filer d'ici, et à toute vitesse si on ne veut pas être démasquées. Adieu veaux, vaches, cochons, dissection ou cuisses grillées, c'est complètement raté."

- Rita: Mais, c'était quoi aussi cette idée de surveiller ces deux-là! Elles sont aussi timbrées l'une que l'autre.

Sans s'attarder, les deux espionnes qui, il faut se le dire, sont assez mauvaises dans leur genre, quittent leur poste d'observation et prennent leurs jambes à leur cou. Elles savent pertinemment que si Mirabelle arbore souvent un air d'ange, à coup sûr, Catherine n'en est pas un.

Le Chicaneur vogue sur les flots

Depuis la nuit des temps, les choses changent sans cesse. L’équipage du Chicaneur n’échappe pas à cet inexorable flux et reflux de la vie. Néanmoins, fidèle à son histoire, bon pied bon œil, le Journal est là, prêt à apporter les dernières nouvelles aux habitants de notre Tour.

Capitaine du navire, Celty Roze tient à ses matelots comme à la prunelle de ses yeux. Elle peut compter sur Alaska Gump, son fidèle et fringant bras droit. Ne vous méprenez pas, Celty dispose d’un bras gauche parfaitement habile et actif.

Thalia Jones et Jun Eayst ont probablement été happées par un Portoloin plus fourbe que Scapin, il les a sans doute momentanément propulsées sous de lointains tropiques. Soyons rassuré(e)s sur leur sort, faisons confiance au bon vieux dicton populaire : « Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ». On croise les doigts, elles vont revenir à bord.

Du côté des chroniqueuses et illustratrices, on retrouve nos vieux loups de mer : Elea Loohest, Ellana Spleen, Gabrielle Roxane, Mirabelle Boutondore et Romane Slater. Pour autant, tout comme Celty, Romane, Elea et Ellana occupent aussi d’autres postes ou fonctions sur la terre ferme, au Château.

Le Chicaneur sillonne les mers et maintient le cap. Patsy Lind qui est également Veilleuse et Catherine Spinnet, notre préfète, complètent à merveille l’équipage. Sans jamais sourciller, elles ont pris leurs quarts sur la bannette et hissent le grand foc sous l’œil aguerri de Celty.

Dans la cambuse du journal, nous les avons félicitées. Nous n’avions pas l’intention de rater l’occasion de fêter comme il se doit, leur arrivée sur le pont. En version décryptée, ça signifie qu’on a fait une belle teuf. Celty a seulement eu besoin de quelques cafés bien serrés pour être au top les jours suivants.

N’oublions surtout pas Ivanraveninovitch Clawenstitch, le fantôme a pris ses quartiers dans notre navire avec une aisance déconcertante. L'ectoplasme est susceptible et se vexe facilement, il nous mènerait la vie dure si nous le passions sous silence alors, autant éviter la tempête de ses frasques.

Avec ce nouvel équipage au complet, nous sommes parés à lever l'ancre et à faire couler l'encre. Hissez les voiles, larguez les amarres, que les vents soient favorables et gare aux potins qui vous guettent !

Journal d'un fantôme féministe ?

 

Keep Calm and ...

 

Comment dormir avec ta voix dans ma tête
Musique de Maxenss

Maxenss est un chanteur qui s'est d'abord fait connaître pour ses parodies sur youtube : il a massacré une chanson d'Adèle et est passé à Incroyable Talent pour ça par exemple. Mais là je viens parler d'une chanson sortie il y a peu.

Si on oublie les parodies de Maxenss, qui valent tout de même l'écoute, il faut dire qu'il est sacrément talentueux. Il sait manier les mots et il y a quelque chose de poétique dans ses paroles. Et cette chanson et bien... Je sais pas, y a quelque chose qui fait que je l'écoute assez régulièrement en ce moment parce qu'elle est jolie !

Suggestion d'Alaska

 

L’annexe
Roman de Catherine Mavrikakis

Quand elle n’est pas en mission à Londres, Tripoli ou Tel Aviv, Anna aime retourner à Amsterdam, dans l’annexe secrète où la famille d’Anne Frank a tenté d’échapper à l’horreur nazie. Durant un de ses pèlerinages là-bas, l’espionne se rend compte qu’elle est suivie. Promptement, l’organisation se charge de l’exfiltrer dans une maison de protection, dont on lui cache à dessein le lieu. C’est là qu’Anna fait la connaissance de Celestino, un fou de littérature. L’homme fantasque veille sur elle et sur les huit autres membres qui forment l’insolite communauté de cette nouvelle annexe. Entre Anna et lui s’amorce alors un dangereux pas de deux.

Qui n’a jamais rêvé d’être un.e espion.ne ? Vivre dans le secret, avoir différentes vies selon les circonstances, voyager... Mais il y a un autre côté à cette aventure. Quand on vit dans le secret, celui-ci arrive à nous rattraper. On doit tuer pour se protéger et qu’arrive-t-il quand notre couverture est vraiment compromise ? Dans ce roman de la Québécoise Catherine Mavrikakis, nous vivons dans l’envers du décor, plongé(e)s dans un jeu où personne ne se connaît, mais partage des traits avec un personnage de la littérature. Les descriptions précises de l’auteure nous plongent dans l’atmosphère tendue qu’est l’Annexe, faisant un parallèle bien ficelé avec les derniers moments d’Anne Frank. Un roman à lire !

Suggestion de Catherine

 

Marvel’s Agent Carter
Série

En 1946, à la suite de la Seconde Guerre mondiale, la paix n’a pas aidé Peggy Carter qui se retrouve marginalisée au retour des hommes, rentrés du combat. Alors qu’elle travaille pour la SSR (Section Scientifique de Réserve), Peggy doit trouver un équilibre entre un poste administratif et des missions secrètes qu’elle effectue pour Howard Stark, tout en tentant de vivre sa vie de femme célibataire dans les États-Unis des années 1940, après avoir perdu l’homme de sa vie, Steve Rogers alias Captain America.

Tout le monde connaît l’univers de Marvel. Nous savons tous qui est Peggy Carter, mais savons-nous vraiment ce qu’elle a réussi à faire pour le futur Shield ? La série nous plonge dans les années d’après-guerre, où les phénomènes relevant des sciences se multiplient. Elle tente par tous les moyens de faire sa place dans un monde totalement macho et misogyne.

Malheureusement, la série sera annulée au bout de deux saisons. Serait-ce la faute au caractère un peu historique ou au fait qu’elle est comparée à la série Agents of Shield ? Les scénaristes d’Agent Carter ont voulu inclure de l’humour à la Marvel, mais sans grand succès. Car pour être honnête, si la série avait été un peu plus « sérieuse », je crois qu’elle aurait bien fonctionné.

Est-ce que vous allez vous laisser tenter ? Pour tout vous dire, moi j’ai bien aimé. Sauf pour l’humour un peu défaillant.

Disclaimer : La série met en scène l’égérie de notre Directrice. Donc, c’est un peu perturbant...

Suggestion de Catherine

 

Publicité n°3

[Jeu] Le petit bac rose

Pour chaque catégorie listée ci-dessous, vous devez trouver un mot qui lui correspond. Petite condition cependant, ce doit être quelque chose de couleur rose ou qui contient le mot "rose" dans son nom. Proposez vos réponses dans les commentaires de l'article (en évitant bien entendu de donner les mêmes que vos voisins du dessus). Chaque participation remporta 3 Gallions !

ANIMAL :
FRUIT :
LÉGUME :
PLANTE :
MUSIQUE :
FILM :
CÉLÉBRITÉ :
VILLE :
MEMBRE DE P12 :
CRÉATURE MAGIQUE :
POTION :
INGRÉDIENT :
OBJET DANS HARRY POTTER :
PERSONNAGE D'HP PORTANT DU ROSE :

[Résultats du jeu] Couleurs Réformes

 

Tout d'abord, je ne vous félicite pas. Vous n'avez pas été beaucoup à participer au jeu du mois dernier ! Mais heureusement deux personnes ont participé. En sachant où regarder, il était en effet facile d'avoir tout bon ! Mais voilà les résultats pour les curieux :

 


Elizabeth Andrews ou Jessica Wonders


Ellena Jones


Catherine Spinnet


Galahad Scamander


Celty Roze ou Elea Loohest


Ella Atkins


Ellana Spleen


Carrie Ligan



Violette Beauchamps


Thalia Jones ou Patsy Lind

 

On peut maintenant féliciter Iza Korberg et Galahad Scamander qui remportent donc chacune 3 gallions !

- page 1 de 79