vendredi 19 février 2021

Editorial n° 132 - Février 2021

””

À l'occasion de la Saint-Valentin (c'est déjà passé mais faisons comme si nous étions encore le 14 février tss), les équipes du Chicaneur et du Gryff'Time ont l'honneur de vous proposer une édition commune placée sous le signe de l'Amouur. Luna Lovegood chez les Aiglons, Neville Londubat chez les Lions, vous trouverez certainement votre bonheur dans les articles soigneusement concoctés par vos chroniqueurs préférés. N'oubliez pas de laisser des commentaires et bonne lecture !

N'oubliez pas de préparer vos valises pour les vacances au ski ! Et merci de ranger le bordel dans le bureau avant de partir surtout. Celty

Départ de Catherine et Olivia, merci à elles.

”Rédigé ”Rédigé Illustré par Elea Loohest ”Illustré

Les adieux à la préfète

Rédigé par l'équipe Illustré par Elea Loohest Illustré par Alaska Gump

R comme Rumeurs

Le mois de l’amour. Tout cela parce que le 14 février nous serons la Saint-Valentin. Ce ne serait pas idiot que l’amour soit toujours présent. Pourtant, c’est la tendance qui s’observe dans notre salle commune. Caché au détour d’un couloir, dans l’embrasure de la porte d’un dortoir, j’ai été témoin de la niaiserie des aiglons et aiglonnes dans toute sa splendeur. C’était magnifique à observer. Voir les membres de notre belle maison s’ouvrir à autre chose que la connaissance. Cette fois-ci, c’est plutôt la connaissance du cœur. De ce qui peut nous remplir de joie, mais également nous détruire. C’est poétique, non ? Bref, j’ai décidé d’être un peu plus mielleux ou mielleuse. Sans pour autant vous révéler tous les petits secrets de nos camarades. Car nous avons tous notre jardin secret. Par exemple, moi, vous ne savez pas qui je suis et le secret restera entier. Pour toujours.

Commençons par un petit événement qui m’a fait bien rire. Après la publication de mon dernier article, un certain jeune homme a éclaté de fureur, révélant au grand jour ses intentions. Notre Alicia ne semble plus être un cœur à prendre, malgré les frasques de son compagnon. Malgré cette preuve d’amour, qui fut exposée devant une majorité des habitants du château, notre préfète semble attirée par quelqu’un d’autre. Une adulte, plus précisément. Notre Vanille aurait, semble-t-il, un certain pouvoir sur la Québécoise. L’adjointe en Étude des Runes utiliserait-elle la magie runique pour justement attirer l’adolescente ?

Pendant ce temps, un petit nouveau a fait son apparition dans la Tour Ouest. Roy Travis. Il s’est rapidement fait remarquer, tant les garçons sont rares dans notre maison. Le chanceux qu’il est a eu droit à une marraine de première classe. Je parle bien sûr d’Alaska. Je n’en parle pas souvent dans ces lignes et pourtant, la discrète chroniqueuse du Chicaneur a sûrement quelque chose à cacher. Car elle a su bien aiguiller son petit aiglon. Au point où celui-ci a eu droit au Diadème de janvier. Aurait-il fait cela pour les beaux yeux de sa marraine ? Ou pour justement attirer le regard d’une autre personne ? Une femme haut placée dans le château, qui occupe le poste de Directrice adjointe et que j’ai nommée Ellana Spleen. Cette demoiselle se retrouve souvent dans les rumeurs. Tantôt on lui prête une idylle avec l’ancien Directeur adjoint, Artus Myrtle et maintenant, une petite histoire avec un élève fraîchement arrivé. Dans tous les cas, je ne crois pas qu’Alaska se laissera faire. Peut-être que des relents de la lycanthropie pourraient faire surface.

Enfin, il semblerait que Serdaigle compte dans ses rangs une descendante de la famille Black. Oui, oui. Cette famille bien connue de la communauté magique. La petite Luna-Angela se fait très discrète en salle commune et pourtant, elle a été au cœur d’une grosse dispute avec sa meilleure amie. C’est souvent ces moments qui sont les plus douloureux. Ceux où la personne que l’on croyait connaître, en qui l’on faisait confiance et qui connaît le moindre de nos défauts nous trahit. La jeune fille s’est donc plongée dans cet esprit de vengeance et de haine. Je conseillerais à tous de garder un œil sur elle. Même que nos préfètes pourraient peut-être l’aider ? Car nous savons tous ce que la vengeance et la haine peuvent faire. Nous avons qu’à nous tourner vers notre Catherine, qui changera sous peu de salle commune.

En parlant de cette dernière. Bien que le duo ait tenté de garder leur relation secrète, elle n’est pas passée inaperçue. La Spinnet est tombée sous le charme d’Elea Loohest malgré ce qui semblait être une impasse après le Bal de Noël. Rien ne s’est passé au sein de notre tour, dommage. Par contre, les rumeurs vont bon train. Leur amour serait si puissant que la chute pourrait l’être tout autant. Surtout lorsque l’on sait que Camille Dubois a des soupçons sur leurs liens. La Directrice de Serpentard est au courant de tout. Jusqu’à qui s’est frappé le petit orteil sur un fauteuil près de la cheminée. Alors, est-ce que cet amour, cette romance, va perdurer ? Rester aussi intense qu’elle semble l’être ? Seul le temps nous le dira.

Sachez tout de même que bien vite, toutes ces histoires qui vous tiennent en haleine, du moins j’espère, connaîtront des rebondissements qui ne m’échapperont pas. Vous serez les premiers et premières à connaître tous les détails. Car détails il y aura. Je vous observe, je vous connais, mais personne ne sait qui je suis.

”Rédigé ”Illustré

Dans les pensines de Luna et Neville

Longtemps après la bataille de Poudlard, Luna et Neville font une plongée dans leur pensine. Voici leurs réactions.

Quand Neville sort du tunnel et retrouve Harry, Ron et Hermione chez Abelforth.

Quand Luna arrive dans la Salle sur Demande et qu'elle voit Neville avec le trio.

Quand Luna parle du diadème de Rowena Serdaigle à Harry comme horcruxe.

Quand Harry et Luna se cachent sous la cape d'invisibilité et que Harry sort la carte du Maraudeur.

Quand Luna stupéfixe Alecto Carrow.

Quand Luna se bat contre Bellatrix avec Ginny et Hermione.

Quand Molly les écarte pour s'occuper de Bellatrix.

Quand Neville se rend compte qu'il a l'épée de Godric Gryffondor en main.

Quand Neville tranche la tête de Nagini.

Quand McGonagall met les statues et les armures en marche.

Quand Luna et Neville se retrouvent après la bataille.

Rédigé par Joplin Romney Rédigé par Tanguy Kerleal Illustré par Alaska Gump

RP ou pas RP

Vous savez tous, ou sinon vous l'apprenez, que l'une de mes principales activités à Poudlard12, c'est le RPG (Role Playing Game). De faire vivre mon personnage à travers des aventures extraordinaires, intéressantes et remplient de magie. Je ne peux pas vous décrire ce que je ressens chaque fois que je réponds à un.e de mes partenaires d'écriture. C'est presque euphorique. Surtout quand le RPG est si passionnant et bien écrit. Quand le personnage de l'autre personne est rempli de surprises, que son histoire de base laisse place à un développement rempli de rebondissements. Car vous savez très bien qu'après deux ou trois RPG de présentation entre personnages, ça peut devenir lassant et on tourne rapidement en rond.

Ce qui est surtout magnifique avec le RPG, c'est que l'on rencontre des gens extraordinaires. Des personnes avec une imagination débordante, une envie de faire du RPG, de développer quelque chose. Par contre, l'autre côté de la médaille, c'est que certains ont une hantise de ces personnes, de ce qu'elles peuvent faire, du Demeguise qu'elles peuvent sortir de leur chapeau au détour d'une réponse. Ou sinon, ils n'apprécient pas cette imagination, cette liberté qu'offre l'écriture, la création, l'originalité, mais cela, c'est un autre sujet. Certes, la solution serait de ne pas faire de RPG avec ces personnes qui font si peur dans un cadre privé. Ce qui est certainement déjà le cas. Par contre, pouvons-nous empêcher quelqu'un de participer à un RPG de lieu ou un RPG mit en place dans le cadre de festivités pour la seule raison que certains appréhendent d'être abordé par ces personnages ? De se voir entraîner dans une quelconque aventure qu'ils n'avaient pas demandée ? Si c'est le cas, vous pouvez vous abstenir de répondre aux dites provocations. C'est ce qui est beau avec le RPG. Vous pouvez ignorer certains de vos compères dans un RPG de lieux si vous ne voulez pas participer.

Par contre, ce que je trouve désolant dans tout ça, c'est que cette hantise se transforme dans une envie de porter préjudice à des personnes qui veulent simplement s'amuser en faisant du RPG. Se plaindre de l'histoire d'un personnage parce qu'il fait peur, parce que selon notre conception du monde magique, la noirceur n'existe pas, va à l'encontre de la liberté de création. La liberté d'être original.

Ce que je trouve ironique dans ce genre de situation, c'est que pour certaines personnes, c'est justement ces personnages plein de nuances, avec une histoire bien développée, vraisemblable dans le monde magique, qui les pousse à faire du RPG. Ça permet à beaucoup d'entre nous de nous surpasser. À mettre sur pied un personnage que nous aimons, avec une vie, un but. Autant pour adhérer ou non aux vils projets de ces personnages qui donnent la frousse.

Pourquoi devrions-nous mettre des limites à la créativité et à l'originalité de ces personnes ? Si un personnage qui fait que le bien, de A à Z, existait sur Poudlard12, il n'y aurait aucune plainte, aucune peur. Mais comme dans la vie IRL, des nuances de gris existent. Même ces personnages, qui nous font angoisser, ont un peu de bonté. Des contradictions. Malheureusement, on s'arrête toujours à la première impression.

Donc, je ne comprends pas le but de ces inquiets. De mettre tout ça sur le dos de la « peur d'être interpellé par un personnage méchant ». De se plaindre de ne pas pouvoir participer à un RPG parce que l'une des personnes qui fait peur est présente. Parfois, je me demande tout simplement si ce n'est pas de la jalousie. Parce que si c'est réellement de la peur, un petit MP puis tout est réglé, non ?

Jamais, au grand jamais, quiconque ne devrait avoir peur de participer à un RPG. Peu importe la situation. Tout comme personne, mais vraiment personne, ne devrait être freiné dans sa créativité, dans sa passion qu'est le RPG. Il faut savoir mettre de côté ses appréhensions, ses craintes et tout simplement mordre dans les activités qui nous sont présentées. Parce que peu importe à quel « groupe » nous appartenons, nous sommes perdants. Laissons notre imagination et celle des autres éclater au grand jour. Amusons-nous, tout simplement.

Rédigé par Catherine Spinnet Illustré par Elea Loohest

Le bonheur en rouge et bleu

Le mois de février est (enfin) arrivé et tout le monde pense évidemment à la Saint-Valentin qui célèbre l'amour. Fleurs, chocolat et… Amortentia seront au rendez-vous, prenez donc garde à ce que vous mangerez ce jour-là ! Mais, nous n'avons pas envie de vous parler d'amour mais d'une chose tout aussi belle et importante : le bonheur ! Ces petits instants de grâce, cette magie qui nous fait nous sentir tellement bien. Alors oui, vous avez le droit de penser qu'amour et bonheur sont intrinsèquement liés mais que ce soit chez les Gryffondor ou les Serdaigle, nous avons envie de vous donner notre vision du bonheur.

Mais, avant cela, partageons les idées que nous nous faisons de l'autre.

Pour les aiglons, dans la maison rouge et or, les élèves se réjouissent en se défiant lors de duels épiques ou s'adonnent à des pratiques périlleuses tel que le parkour sur les toits du château.
Pour les lionceaux, les bleu et bronze passent leur temps dans la bibliothèque, un livre sous les yeux ou se réunissent sur les branches des arbres de la forêt interdite pour imaginer des plans farfelus ou bien retrouver leur état naturel d'oiseau.

Il est bien sûr inutile de préciser que ni l'un ni l'autre ne font des choses pareilles (hum hum). En revanche, voici ce qui nous procure des petits bonheurs au quotidien :

Séléné : Le premier regard que j'ai échangé avec Efia, mon boursouflet qui, bien qu'infidèle, me procure du bonheur à la louche. Manger des chocolats, car je suis une gourmande. Avoir de belles notes et des compliments des professeurs face à mes devoirs. Gagner des dragées car les dragées, c'est la vie. Jouer au Quidditch, même si ces derniers temps, je suis plutôt aux abonnées absentes (sorry).

Clary : Mon dernier moment de bonheur sur p12 fut il y a environ 30 secondes, dès l'instant où j'ai lu que le boursouflet de Séléné était infidèle (avouez que c'est super drôle quand même). Sinon j'adore grapher, inventer des poèmes pour les placer dans des devoirs plus ou moins vides (Séléné pas taper), et le RPG of course. J'aime aussi procrastiner sur la Terrasse avec les Gryffondor (akalesplusbô), parce qu'ils sont trop cools.

Ben : Regarder Höst, mon botruc, manger des cloportes (oui je sais c'est étrange). Glisser des mots bizarres dans mes devoirs (on ne juge pas). Établir un plan farfelu pour voler les chocogrenouilles de Vanille dans le bureau du Chicaneur (je vais finir par y arriver). Passer du temps avec Marc (méga cœur).

Et, comme Neville qui adorait la botanique (mention spéciale pour son Mimbulus Mimbletonia qui nous aura bien fait rire) ou Luna qui a elle seule était un instant de bonheur (surtout quand elle commentait les matchs de Quidditch), n'hésitez pas à partager vos petits moments de joie en commentaire de cet article.

Rédigé par Ben Pop Rédigé par Clary McLee Rédigé par Séléné Kean Illustré par Séléné Kean

Une certaine histoire de Serdaigle

Dans toute maison, il y a des histoires. UNE histoire. Cette fois-ci, au lieu de remonter à une époque qui date à plus de 1000 ans, j'ai décidé de vous donner un aperçu du quotidien dans la Salle commune et plus précisément dans l'Équipe de maison. Pour ce faire, j'ai demandé à Pierre-Auguste Renoir de me prêter quelques œuvres. J'espère que vous apprécierez !

La Promenade, 1870
Femme : Martin... On va nous voir.
Homme : Voyons Ellena. Il n'y a personne dans la Forêt Interdite.

Le déjeuner des canotiers, 1880-1881
Quand Serdaigle a réussi à gagner plus de 6000 points et à devancer Gryffondor un jour avant la fin de la Coupe.

The Picture book, ca. 1895
Peinture d'Alicia qui tente de comprendre son arbre généalogique des Trois Balais.

Le Milliner, 1878
Ellena qui trouve que le style Mary Poppins lui va bien.

Jeunes filles au piano, 1892
Blonde : Tu vois Alicia ? Tu dois appuyer sur cette touche au moins dix fois.
Brune : Et ça va faire fuir Looedy et attirer Miss Fraser ?

La Lecture, 1890
Blonde : Alicia, M. McKinnon a dit qu'avec ça, on pourra faire des bombabouses.
Brune : Elea, tu me laisseras les mettre sous la table de Serpentard dans la Grande Salle ?

Rédigé par Catherine Spinnet Illustré par Alaska Gump

Un p'tit tour dans la Valise


Alors que dans quelques jours nous allons fêter l'amour, et que de nombreux couples vont passer la journée ensemble, avec Joplin nous allons passer un petit moment dans la Valise.

Une fois arrivés en bas de l'escalier, nous allons directement dans le refuge, attirés par un étrange bruit. En entrant, nous constatons que Septimus est en train d'accrocher une nouvelle affiche, répertoriant les nouvelles créatures abandonnées. Il était difficile de ne pas compatir à la tristesse que l'on pouvait lire dans ses yeux.

En nous approchant de lui, je ne peux m'empêcher de lire la trop longue liste et de lui demander :

Ben : Que se passe-t-il concrètement pour les créatures abandonnées ?

Septimus : Elles rejoignent le refuge où mes collègues et moi-même nous occupons d'elles. Elles sont nombreuses, donc on ne peut pas leur donner tout le bonheur qu'elles méritent toutes. C'est pour cela que nous comptons sur le processus de parrainage et d'adoption mis en place au refuge pour permettre à ces pauvres créatures de retrouver une famille. La plupart des créatures ne ressortent pas "indemne" du refuge. Je te rassure, ce n'est pas dû à de la maltraitance, mais vivre un abandon change drastiquement les créatures : certaines vont développer un fort caractère, pour d'autres, cela ira jusqu'à un changement physique. Je vous invite, ainsi que tous les lecteurs, à venir visiter le refuge, ne serait-ce que pour apporter un peu de bonheur aux créatures malchanceuses.

Ben : Le message sera transmis et justement… Comment encourager de futurs éleveurs à choisir une créature du refuge (plutôt que la boutique) ?

Septimus : C'est une question assez complexe, car chaque éleveur est différent et donc ne sera pas touché par les mêmes choses. Les créatures du refuge, et c'est le seul argument que je pourrais donner pour elles, ont certes déjà eu un éleveur, mais elles ont tellement d'amour à donner et d'aventures à vivre, qu'on ne peut pas quitter le refuge sans être tombé sous le charme d'une de ces créatures. Après, il ne s'agit là que de mon point de vue.


C'est alors que Joplin intervient tout excitée. Il y a du nouveau dans la Valise !


Joplin : Je suis bien d'accord avec Septimus. Moi-même, j'ai adopté, au total, cinq créatures du refuge, et, à chaque fois, ça a été une belle aventure.

Mais, avant de poursuivre, il faut annoncer plein de changements dans la Valise ! A la boutique, au refuge, et un peu partout !

Bien je reviens à l'adoption ! Chaque créature qui a été abandonnée a effectivement subi un traumatisme qui se caractérise soit physiquement, soit dans son comportement. Par ce fait, elle acquiert une personnalité qui lui est propre et devient vraiment unique. Ce n'est plus une créature un peu impersonnelle. Et alors, en parcourant le refuge et en lisant les fiches des créatures qui s'y trouvent, on peut avoir un énorme coup de coeur pour une ou plusieurs d'entre elles, en fonction de sa propre personnalité et de son vécu.

Pour encourager les adoptions au lieu de l'achat en boutique, je dirais que, en plus du fait de redonner confiance à une créature, le lien qui se tissera sera à l'origine d'une extraordinaire aventure et de grands moments de bonheur partagé. Oui, ça semble un peu niais, mais c'est ce que j'ai ressenti à chaque fois. On a vraiment envie de protéger, de rendre sa créature heureuse, et de la faire évoluer positivement.


Question aux éleveurs : Que pensez-vous de l'abandon ? Si vous êtes dans ce cas-là, pourquoi l'avoir fait ? Promis, pas de jugement !

Luna Lupin : Je pense que c'est super triste, mais je comprends aussi que parfois on n'a pas le choix, par manque de temps, d'envie, ou tout simplement parce qu'on a oublié / quitté le site.

Meiling Ling : L'abandon de Snow m'a permis d'adopter ma seconde salamandre. Mais je comprends que certains éleveurs n'aient pas l'étoffe, ni la patience pour être éleveurs, alors vaut mieux se rendre dans le refuge et les abandonner, ainsi ces créatures recevront ce que leurs anciens propriétaires n’ont pu leur offrir et trouveront peut-être un nouveau maître aimant et dévoué à leur faire oublier leur passé.

Hermione Tonks-Black : L'abandon peut parfois représenter une nécessité, par manque d'argent ou de temps, mais n'en reste pas moins cruel, virtuel ou non. C'est une aventure terminée sur une fausse note. Parfois aussi, elle représente une "chance" pour la créature et le nouveau maître, étant moins coûteux mais plus attachant, du fait de "leurs passifs". Pour celui qui abandonne c'est pénalisant et dévalorisant, mais peut représenter un nouveau départ.

Iza Korberg : C'est triste d'abandonner une créature, j'en ai moi même abandonné une car j'étais très peu présente sur le site à cette époque-là, donc j'ai décidé de la laisser dans le refuge en espérant que quelqu'un de plus motivé adopterait le petit botruc.

Alaska Gump : Alors, j'ai longuement été là à me dire que c'était nul d'abandonner et en même temps... Ce n'est qu'un jeu. Ce n'est pas un vrai animal. Alors quand j'ai fait ma grosse pause du site, j'ai abandonné mes créatures, préférant qu'elles soient ainsi aux bons soins des magizoologistes et d'autres éleveurs. En revenant avec plus de temps, j'ai ré-adopté Tefnout et j'ai vu qu'Adso avait été adopté par la merveilleuse Joplin, ce qui m'a fait plaisir. Donc clairement, l'abandon est sans doute la dernière option à envisager pour la valise de Newt, il y a sans doute de meilleures alternatives. Et dans la vraie vie : N'abandonnez pas les animaux, quels qu'ils soient. C'est même pas une option.

****

Si cet article a réussi à vous sensibiliser à la Valise et surtout au refuge, n'hésitez pas ! Foncez-y !

Rédigé par Ben Pop Rédigé par Joplin Romney Illustré par Alaska Gump

Surnommons-nous !

L'art de donner un surnom est un art difficile à maîtriser. J'ai moi-même beaucoup à apprendre, mais j'ai choisi d'entreprendre un périlleux voyage afin de consulter nos ancêtres Serdaigle et de découvrir leurs secrets. Cela m'a permis de revenir assez rapidement en Salle Commune pour voir Ben Pop recevoir une dizaine de surnoms divers pour remplacer son interminable prénom de trois lettres.

J'ai trouvé les ancêtres après avoir exploré de lointaines contrées dans un McDo près de Poudlard. Je leur ai expliqué ma quête et ils ont tenu à confirmer que je connaissais les bases en la matière, c'était le cas. Le but premier d'un surnom est de créer une alternative au prénom d'une personne.

Dans l'optique de raccourcir la longueur d'un prénom, il arrive qu'on utilise des procédés pour créer des appellations plus courtes. Il est possible de supprimer une partie du prénom afin de le simplifier. Cath (Catherine) et Jess (Jessica) sont un excellent exemple de cette technique.

Parfois, on fait le contraire en rallongeant un prénom. Les suffixe chou ou net (et leurs dérivés) peuvent être ajoutés à un nom de manière affective. C'est ainsi que Benichou et Markounet ont fait surface et dans le cas du choupinet de notre maison, ce surnom est définitivement fait pour rester.

Il est possible d'appeler une personne par un objet, un animal ou un concept qui lui est associé. Vanille a ainsi récemment acquit les surnoms de Pistache, Caramel et Chocolat. En fait, la majorité des saveurs de crème glacée (aussi appelé glace) pourrait fonctionner pour la professeur adjointe. D'après son avatar actuel, elle a adopté ces surnoms.

Les pseudos qu'utilisent les habitués du Salon de Thé peuvent être utilisés sur Poudlard12 de manière courante. Nous reconnaissons entre autres Elea sous le nom de West et Elizabeth en tant que Linoa.

Et pour ceux qui souhaitent être un peu plus raffinés, il est possible d'ajouter une caractéristique physique ou morale après le prénom d'un pédouzien. Après tout, Ellena «la Merveilleuse» et Astra «la Violente» sont des surnoms qui sont non seulement stylés, mais qui nous permettent aussi d'en apprendre plus sur celles qu'ils les désignent.

Comme vous pouvez le voir, les surnoms nous entourent et s'intègrent rapidement à notre quotidien. Appeler nos proches par ces autres qualificatifs permet de les distinguer et cela peut rapidement devenir une marque d'affection. Les ancêtres m'ont aidé à découvrir les différentes façons de surnommer un individu. J'espère vous avoir transmis ce savoir à mon tour afin que, dans notre salle commune, on puisse voir et entendre des appellations aussi drôles que tendres !

Rédigé par Aliciagagne Illustré par Alaska Gump

Une interview de Neville par Luna

Même si Luna est maintenant magizoologiste, elle rédige, de temps à autre, des articles pour le Chicaneur. Neville Londubat a accepté de répondre à quelques-unes de ses questions. Dès lors, c'est munie de sa plume à papote qu'elle rencontre son ancien condisciple qui la reçoit dans son bureau, à Poudlard.

Luna : Bonjour Neville. J'espère que tu vas bien. Merci de m'avoir accordé cet entretien. Nos lecteurs sont toujours extrêmement intéressés d'avoir des nouvelles des héros des événements de mai 1998.

A peine Luna a-t-elle prononcé ces mots que Neville l'interrompt.

Neville : Luna, tu sais combien cette bataille a été rude et pénible. Bien sûr, nous avons combattu et gagné mais combien de nos amis sont morts ! Je ne tiens pas à revenir sur ces moments douloureux. La vie a continué et je préfère qu'on parle de ce qui s'est passé après. Je suis certain que les lecteurs comprendront.

Luna acquiesce, tout en tirant sur ses boucles d'oreilles, puis elle poursuit.

Luna : Bien bien ! Alors, es-tu heureux d'enseigner à Poudlard ?

Neville : Oh oui ! J'ai toujours rêvé de succéder à Miss Chourave. C'est un travail extrêmement gratifiant même si les élèves sont parfois un peu ... dissipés ... comme nous l'étions parfois ... enfin, certains !

Luna : Comment t'est venue cette passion pour les plantes ?

Neville : C'est grâce à mon grand-oncle, Algie, qui m'avait rapporté un Mimbulus Mimbletonia d'Assyrie. Cette plante m'a tenu compagnie au fil des ans et ... une plante, ça ne juge pas ... au contraire des jeunes sorciers. Si tu te souviens ...

Luna : Tes études de botaniste ont-elles été agréables ?

Neville : Oui, ce furent de très bons moments. J'ai eu l'opportunité de voyager un peu partout et de rencontrer de grands botanistes, des sorciers, mais également des moldus ... en toute discrétion, bien sûr ! J'ai beaucoup appris à leur contact, à tous.

Luna s'apprêtait à enchaîner avec de nouvelles questions quand une fumée rouge apparut dans une boule sur le bureau de Neville.

Neville : Ohhh ! C'est mon Rapeltout ! Il va être l'heure pour mon prochain cours. Je vais devoir y aller !

Luna : Neville !! Juste encore cinq minutes !!

Neville : Oui, mais fais vite !

Luna : Y a-t-il une phrase qui te tient particulièrement à coeur ?

Neville, songeur, répond, les larmes aux yeux.

Neville : C'est la phrase qu'a dite Dumbledore ...

Rédigé par Joplin Romney Illustré par Elea Loohest

Publicité n°1

Roy Travis, un nouvel assistant qui n'a pas tardé à se démarquer

Illustré par Alaska Gump

Lettre à la Serdaigle que tu étais


Eh voilà. Le moment est arrivé. Dans quelques jours, après la publication de cet article, tu changeras de maison. Tu changeras de camp. Tu resteras la même, mais sous d'autres couleurs, entourées d'autres personnes. Tu t'es accroché. Ça faisait un moment que ce changement te trottait dans la tête, mais tu t'accrochais. Grâce à ton poste de préfète et aussi grâce à Ellena. Tu ne voulais pas détruire le duo que vous formiez. C'est une très grande amie. Elle compte beaucoup pour toi. Cependant, certaines choses ont brisé ta motivation et ton sentiment d'appartenance à cette maison.

Tu te rappelles tes premiers pas dans la salle commune bleu et bronze ? Tu ne savais pas quoi faire. Tu ne connaissais rien. Même pas le RPG qui aujourd'hui t'occupe tous les jours. Tu as rencontré la personne qui allait être ta marraine, celle qui allait t'apprendre la base de la vie dans la salle commune. Plus tard, elle aura été une amie, une confidente, avant que vos chemins se séparent. Tes deux premières années à Serdaigle et à Poudlard auront été très calmes. Tu auras eu des notes assez bonnes, mais rien de plus. Tu passeras les années rapidement, parce que toi, tu veux vieillir. C'est en troisième année que tu prendras enfin tes marques.

En troisième année, tu feras la connaissance d'autres aiglons et d'autres aiglonnes. Tu t'ouvriras un peu plus à eux. Tu n'étais pas encore rendue à t'ouvrir au reste du château. Tu resteras recluse dans la Tour Ouest un bon moment, mais ta troisième année marquera un tournant. Ces rencontres, toutes des bleu et bronze, te permettront d'évoluer sur le plan rpgique. Tes notes sont encore meilleures. Toutefois, encore une fois, tu n'y passeras pas beaucoup de temps. Tu as envie de plus et rien ne t'arrête jusqu'à la cinquième année. Les BUSE te font peur et tu redoutes ce moment que tu repousses ad vitam æternam.

Entre tout ça, tu en as vu des vertes et des pas mûres. Tu auras fait ton entrée au Chicaneur une première fois. Tu auras beaucoup appris de cette expérience. Si tu as principalement passé du bon temps, tu garderas toujours en mémoire ce moment où tu es écroulée dans ton lit en apprenant que le Chroniqueur en chef de l'époque t'avait piégé concernant un de tes articles. Qu'au lieu de te dire que le sujet était trop sensible, il a laissé un.e de tes collègues te ridiculiser en montant un piège. Tu avais envie de tout abandonner et quitter. Tu le feras plus tard, parce que la flamme n'y était plus.

Par contre, tu te seras investie dans d'autres sphères. Tu auras rencontré des personnes qui aujourd'hui, dans ta vie IRL, font partie de qui tu es. Joshua, qui t'embarquera dans toutes sortes d'histoire, entre autres celle de la poudre de Mandragore et Secret Poudlard 2. Lana, que tu auras rencontrée au détour d'un débat sur le Secret et la Révélation. Ce même débat qui, surprise, entraînera ta première rencontre avec une certaine Camille Dubois. Qui, plus tard, sera suspendue par la cheville dans la bibliothèque par tes soins. Malheureusement, Miss Andrews te punira.

Ta rencontre avec Joshua et Lana aura en quelque sorte pavé la voie à ce qui allait suivre. Des rencontres IRL, des aventures IG, puis ta candidature conjointe avec Lana pour devenir préfètes. Tu pousseras l'audace à faire une candidature totalement en vidéo, sachant que tu connais bien Joshua. Tu seras choisie avec Lana. Vous formerez un magnifique trio. Où le scandale n'est jamais loin, mais où vous vous amusez comme des petits fous à faire tourner la tête aux membres de Serdaigle, mais aussi aux autres maisons. C'était une belle période et tu seras toujours reconnaissante à Joshua de t'avoir donné cette opportunité.

Entre temps, tu reviendras au Chicaneur. Ellena y était à sa tête. Sauf que Joshua donnera sa démission, ce qui t'attristera beaucoup. Par contre, heureusement, sa successeure est justement la Jones. Comble d'ironie, Lana et toi vous partez en vacances dans les semaines après son entrée en poste. C'était un mal pour un bien. Une sorte de lien fort s'est créé avec Ellena pendant ces vacances. Celty prendra les rênes du Chicaneur et depuis, tu y écriras des articles de plus en plus passionnés. Puis, une autre tuile te tombera sur la tête. Lana quitte Poudlard. Les changements au château ne seront pas inconnus à ce départ, mais toi tu restes. Tu as envie de continuer aux côtés de Ellena. De poursuivre les projets. Un an s'écoulera. Des hauts et des bas IG et IRL. Puis quelque chose se brisera.

Tu n'avais pas prévu de quitter ton poste de préfète à ce moment. Loin de là. Tu voulais continuer avec la nouvelle personne choisie. Tu voulais rester encore un moment sous la merveilleuse bannière bleu et bronze, aux côtés de Ellena. Tu avais des projets, sauf que tu ne te sentais plus vraiment une érudite. Tu ne trouvais plus ta place. Ta motivation était à sec. Pourtant, ça ne t'a pas empêchée de rencontrer de nouvelles et belles personnes ces derniers temps. Au point où ils ont failli te faire changer d'idée, mais tu dois quitter pour toi.

Aujourd'hui, je t'écris cette lettre pour tourner la page. Pour que ça passe mieux dans ton cœur. Te révéler un peu plus. Tu as pleuré quand tu t'es rendu compte qu'il était mieux que tu laisses ta place en tant que préfète. Tu vas pleurer quand tu vas changer de maison, mais c'est pour le mieux.

Je serai toujours la même, prête à échanger, faire du RPG. Je serai toujours une aiglonne et je vous aime, ma belle maison.

Rédigé par Catherine Spinnet Illustré par Elea Loohest

Les Joncheruines m'ont dit

« Un Joncheruine... On le voit pas, ils entrent dans ta tête par les oreilles et t'embrouillent le cerveau. »

- Luna Lovegood

J'entends leurs murmures lorsque je ferme les yeux, ils sont toujours là pour m'informer. Ils voient tout, ils entendent tout, ils sont partout. Est-ce que vous savez ce que les Joncheruines m'ont dit ?

  • Les Joncheruines m'ont dit que Romain Le Gall s'est servi d'un Impero à l'encontre de son directeur de maison pour avoir une fonction à Gryffondor.
  • Les Joncheruines m'ont dit que Tchoucra a volé sa voix à un elfe des bois.
  • Les Joncheruines m'ont dit qu'un Élixir d'Euphorie avait été bu par les Gryffondor présent sur la Terrasse lors de la cérémonie d'ouverture de la coupe de Quidditch et les ont poussé à chercher des rimes allant avec les prénoms des uns et des autres.
  • Les Joncheruines m'ont dit que Julius Maxima privait les joueurs de Gryffondor de désert lorsqu'ils ne brillaient pas aux entraînements.
  • Les Joncheruines m’ont dit que l’équipe de Quidditch des bleu et bronze a développé une obsession avec les tracteurs, des véhicules moldus, lors d’un entraînement avec les rouge et or.
  • Les Joncheruines m’ont dit qu’Elea Loohest a découvert où se trouvait le fouet d’Ellena, fuyez !
  • Les Joncheruines m’ont dit que Ben Pop n’était pas si chou qu’on ne le croyait… En effet, cette façade est sa manière de manipuler ceux qui l’entourent. Méfiez-vous.
  • Les Joncheruines m’ont dit que Roy Travis serait en réalité un vampire de 167 ans provenant de la Roumanie. C’est ce qui explique ses connaissances en histoire !
  • Les Joncheruines m’ont dit qu’Elizabeth Andrews était à la recherche de l’amour. Je ne suis pas intéressée, mais le seriez-vous ?
  • Les Joncheruines m’ont dit que Meiling avait disparu du château pour fuir le froid hivernal de la Grande-Bretagne. Alors que le printemps cogne à nos portes, elle est là et elle réalise à une vitesse fulgurante tous les devoirs que ses professeurs ont donnés durant cette période.
  • Les Joncheruines m’ont dit que Vanille Fraser avait passé quelques minutes à zieuter les bouteilles d’Amortentia dans une boutique de Pré-au-Lard. Intéressant…
  • Les Joncheruines m’ont dit que Luan McTire et Joplin Romney s’étaient rencontrées dans les dortoirs et qu’elles planifiaient maintenant de renverser le ministère pour protéger les droits des mandragores !
  • Les Joncheruines m’ont dit que de nombreux Serdaigle portés disparus ont fait apparition dans la salle commune pour une rencontre des anciens consommateurs de poudre de mandragores anonymes (ACPMA).
  • Les Joncheruines m’ont dit que des élèves de Serdaigle tenteraient de corrompre leurs préfètes afin d’obtenir des informations confidentielles. Leurs tentatives auraient été inutiles jusqu’à présent.
  • Les Joncheruines se sont finalement tus.

    Rédigé par Aliciagagne Rédigé par Sheldon Fuller Illustré par Aliciagagne

    Coeur de radis

    L'amour. L'Amour avec un grand A. Peu de personnes le trouvent cet amour. Même dans notre monde. Même avec l'aide de l'Amortentia. Qui veut vraiment d'un amour qui sonne faux ? Pourtant, je vous rassure, il est possible de trouver l'Amour au château. Une figure importante de notre maison l'a trouvé, même si elle ne comprend pas totalement ce que ça veut dire. Qu'elle n'a pas envie que ce soit trop lourd ! Notre Luna a reçu de bien belles, mais un peu lourdes, déclarations de ce charmant Neville. Voici les réactions de l'aiglonne en un fameux Top 8. Vous pouvez bien sûr vous appuyer sur ça si jamais l'Amour venait à vous.

Par contre, pour pouvoir comprendre notre Luna, rendez-vous dans le Gryff'time pour avoir les savoureuses déclarations de Neville.


Numéro 1

« Ce n'était pas un Stupéfix Neville, mais un maléfice du Saucisson. Jeté par Hermione Granger. »


Numéro 2

Vraiment ? Mais du coup, que deviennent les sirènes et le Calamar Géant qui sommeillent dans ces eaux ? Il faut que quelqu'un veille sur eux.


Numéro 3

Je ne suis pas sûre que la Carte du Maraudeur soit efficace pour se repérer au niveau de l'anatomie des sorciers.


Numéro 4

Je sais. J'ai été élue nouvelle égérie pour une campagne publicitaire pour les Prunes dirigeables. A ce propos, tu en as goûté ? Elles sont extraordinairement délicieuses.


Numéro 5

Toute chose est magnifique. Il faut seulement savoir comment la regarder.


Numéro 6

Ah oui ? Le mien me rappel toujours que je n'ai pas mangé de pudding au dîner...


Numéro 7

J'espère que tu ne me perdras pas comme lui... Oh des nargoles !


Numéro 8

Et moi, je veux avoir la tête dans les étoiles et rêver. Avec toi à mes côtés.

    Rédigé par Catherine Spinnet Illustré par Aliciagagne

    Les énigmes du heurtoir


    Le heurtoir est souvent le témoin de drôles de choses mais tout ce qu'il vous dira ce sont des énigmes. Alors si vous cherchez des rumeurs, ce n'est pas ici que vous en trouverez.

    Cependant, ce mois-ci, l'amour rend les élèves un peu fous mais l'amour ne sera jamais la bonne réponse pour entrer dans votre merveilleuse salle commune.

    J'espère que vos cerveaux ne seront pas trop engourdis par le froid de l'hiver ou les sentiments.

    Enigme 1

    Qu'est-ce qui vous appartient mais que les autres utilisent plus que vous ?

    Enigme 2

    Appréciés en amour, les gros, eux, sont à éviter. Les auteurs en ont de fameux, et certains servent pour des jeux. Qui sont-ils ?

    Enigme 3

    Combien de gouttes d'eau peut-on mettre dans un verre vide ?


    Enigme 1 : la lettre "D"
    Enigme 2 : le sel
    Enigme 3 : le dictionnaire
    Enigme 4 : On vous souhaite une excellente année (on / vous / sou / haie / tue / nez / x / L / an / tas / nez)

    Les gagnants :

    - Ella Figne : énigme 3 validée
    - Roy Travis : énigmes 1,2 et 3 validées
    - Yann Watson : toutes les énigmes validées
    - Luan McTire : toutes les énigmes validées
    - Linny : toutes les énigmes validées

    Bravo à vous, en plus d'entrer sans trop d'encombres dans la salle commune, vous remportez 1 gallion par énigme résolue !

    Rédigé par Ben Pop Illustré par Alaska Gump

    Horoscope de Luna

    Sombrals
21/01 au 20/02
Si les choses ne tournent pas comme vous le voulez, profitez-en pour tenter de nouvelles choses. Ce n'est pas la peine de vous énerver et de vous obstiner. Peut-être même est-ce un signe.

Joncheruines
21/02 au 20/03
Arrêtez de fixer cette personne qui vous attire depuis plusieurs semaines, vous allez finir par devenir insupportable à ses yeux. Essayez plutôt d'engager la conversation ou d'avoir des petites attentions pour elle.

Chicaneur
21/03 au 20/04
Vos amis ne cessent de vous demander conseil ? C'est que vous êtes probablement une personne sage et pleine de ressources, vous devriez donc vous sentir flatté. Prenez le temps de discuter avec eux, sans toutefois vous oublier, ce serait la pire chose à faire.

Pinceaux
21/04 au 20/05
Si vous souhaitez entretenir la flamme dans votre couple, arrêtez donc de jouer avec le feu. Littéralement. Cessez de lancer des Incendio à tout va, surtout dans un espace confiné ! Votre moitié vous en remerciera !

Radis
01/05 au 20/06
Vous n’avez rien reçu pour la saint Valentin et vous êtes déçu ? Aucune lettre à l’eau de rose, aucun poème ni aucun mot doux ? Ne vous inquiétez pas et guettez votre boîte aux lettres. Mon petit doigt me dit que votre âme sœur est étourdie…

Diadème de Serdaigle
21/06 au 20/07
Profitez des vacances pour vous ressourcer et revenir à l’essentiel. Ne vous laissez pas déborder par le travail et ne reportez rien au lendemain !

Nargole
21/07 au 20/08
Cessez de vous renfermer sur vous-même et de vous morfondre ! Voyez votre famille et vos amis, chantez, riez, profitez !

Ravegourde
21/08 au 20/09
Depuis le début du mois vous pétez la forme ! Profitez-en pour accomplir tous vos rêves qui prennent la poussière depuis des années ! Vos projets seront couronnés de succès.

Prune dirigeable
21/09 au 20/10
Vous allez vous sentir tout léger, comme sur un nuage. C'est sûrement parce que vous avez eu tendance à faire les bons choix dernièrement. Continuez à suivre les signes et écouter votre raison !

Lièvre
21/10 au 20/11
Votre intelligence n'est plus à prouver et vous avez beaucoup de ressources, écoutez-vous un peu. Si vous sentez que vous êtes allés trop vite ces derniers temps, prenez le temps de vous poser. Le monde ne va pas bouger.

Manuel de Magizoologie
21/11 au 20/12
Et si vous observiez les autres ? Contrairement à ce que vous pouvez souvent penser : il n'y a pas que vous. Tant de personnes vous entourent. Faites attention à elles. Une reconnexion à la nature peut également vous faire du bien, n'hésitez donc pas à prendre l'air de temps en temps.

Chapeau lion
21/12 au 20/01
L'originalité ça vous connaît et c'est probablement quelque chose qui plaît aux autres. Jouez avec ça, et surtout, ne changez pas ! Faites-vous plaisir et continuez de vous amuser comme vous le faites.

    Rédigé par Alaska Gump Rédigé par Romain Le Gall Rédigé par Meï Ruths Illustré par Alaska Gump

    Le puzzle de Luna et Neville


    À l'occasion du partenariat entre le Chicaneur et Gryff'Time, nous vous proposons un puzzle qui associe Luna et Neville.

    L'image

    Le puzzle


    Vous avez jusqu'au 1er mars pour le réaliser et pour envoyer votre participation à Joplin Romney et à Tanguy Kerleal.


    N'hésitez pas à participer ! Il y a des récompenses à la clé.


    Bon amusement !

    Rédigé par Joplin Romney Rédigé par Tanguy Kerleal Illustré par Clary McLee

    Jeu du mois


    En ce mois de février, c'est l'anniversaire de notre chère Luna, le 13 février, plus précisément. MAIS ! Ses copines lui ont à nouveau joué un mauvais tour et ont caché l'une des éditions précédentes du Quibbler. Elle cherche son journal partout !


    Source image



    Parviendrez-vous à l'aider en utilisant ce labyrinthe ?

    Clique pour le labyrinthe à utiliser !



    N'hésitez pas à participer ! Un gallion est à gagner.


    Les participations doivent être envoyées à Joplin Romney avant le 28 février.

    Bon amusement !


    Pour le jeu du mois passé, il y a eu 2 participations.

    Merci et bravo à Yann Watson et Luan McTire, qui gagnent 1 gallion.

    Rédigé par Joplin Romney Illustré par Alaska Gump

    Publicité n°2

    Ravenclaw, la coupe nous reviendra

    Rédigé par les supporters Illustré par Aliciagagne

    - page 1 de 94