Lundi 11 janvier 2021

Editorial n° 131 - Janvier 2021

””

Musique

””

”Rédigé ”Illustré

Serdaigle, le documentaire animalier

””


La tour de Serdaigle. Cet environnement aux conditions de vie hostiles, et difficile d'accès. Certains pensent qu'aucune trace de vie ne pourrait y subsister, mais aujourd'hui, notre équipe a décidé de vous permettre de découvrir les espèces toutes plus différentes les unes que les autres qui y évoluent...

Tout d'abord, il y a l'Ellena. Majestueuse, c'est la reine de Serdaigle, et elle défend son territoire bec et serres. Si certains la craignent - à raison - d'autres la reconnaissent comme leur maman, veillant sur eux depuis son trône avec bienveillance... Mais si quelqu'un essaye de s'emparer de la tasse de thé qu'elle conserve précieusement, la sentence risque d'être terrible.

Elle fait souvent équipe avec la Catherine. Si elle peut faire peur à première vue, elle est beaucoup moins crainte depuis que la pandémie moldue l'a forcée à mettre un masque Maraudeur's Map. On chuchote néanmoins qu'elle aurait fait pleurer la fille de sa boss, Mme Gilberti...

Leur binôme est très craint des Tanjas. Si elles se plaisent à apparaître bravaches et insolentes, ce n'est en réalité qu'une technique de survie pour s'attirer leurs faveurs. La Tanja est rusée, et sait mettre cela à profit pour s'assurer une espérance de vie convenable.

Mais personne ne sait aussi bien faire cela que le Ben. Pour lui, copiner avec les préfètes, c'est bien trop facile. Non, lui, il a réussi l'exploit ultime : se faire décerner le grade de "Choupinet de la Maison" par la grande Queen Ellena. Ce rituel, dénotant un favoritisme flagrant, est probablement l'une des techniques les plus évoluées que nous puissions retrouver dans la tour.

La tour de Serdaigle accueille aussi des espèces plus originales. La Mirabelle en est le parfait exemple. Toujours à courir après les Rainettes, ses proies de prédilection, elle peut parfois s'éloigner un petit peu du nid, mais on sait qu'elle y revient toujours. Pourtant, rien ne l'empêche de rejoindre d'autres milieux, et surtout pas ses très grandes capacités d'adaptation. Cela expliquerait peut-être la nouvelle couleur de sa doublure d'uniforme...

Si l'Hermione est rarement dans la tour, c'est parce qu'elle est en chasse. En quête du moindre point, elle est partout dans le château, et revient le soir avec ses gains du jour, accueillie par tous les autres occupants du nid avec les honneurs.

Enfin, il y a le Septimus. Très prudent, il agrandit son territoire progressivement, étape par étape. Il découvre, s'y affirme, puis passe à l'étape suivante. Puis vient un point où il s'envole, quitte le nid pour prendre son indépendance et partir vers de nouvelles aventures... Qui sait, peut-être reviendra-t-il un jour, en quête de nouvelles expériences ?

”Rédigé ”Illustré

R comme Rumeurs

”Que

”Rédigé ”Illustré

Publicité n°1

”Elizabeth

”Illustré

Une nouvelle année dans la valise

”blblbl”

”Rédigé ”Illustré

Miss Tassini enquête, épisode 6

”Miss

Revenant chez elle, Miss Tassini se demandait vraiment ce que pouvait signifier ces chiffres. Elle ne voyait pas le lien qu'ils pouvaient avoir avec l'affaire du corbeau. Pourtant, pour que Miss Burgess reçoive ce genre de missive, elle devait savoir quelque chose.

Traversant la rue déserte de Pré-au-Lard, sous la pluie battante, mêlée de quelques flocons de neige, la jeune femme s'enferma chez elle. Elle commença par retirer ses chaussettes qu'elle fit sécher près de sa cheminée. Se servit un verre de whisky pur feu, puis s'écrasa dans son fauteuil, réfléchissant.

Reprenant le morceau de parchemin dont elle pensait connaître les chiffres par cœur, elle vit autre chose. En fait, plein de possibilités venait à elle. D'autres chiffre s'interposaient, apparaissant sur le papier mouillé. Au point où l'enquêtrice amateure pensait que son whisky faisait déjà effet.

Quels étaient ces chiffres ? Trois possibilités venaient à l'esprit de l'Écossaise, mais à vous de découvrir le bon !

a. 286381
b. 890751
c. 280221

Bonne chance !

”Rédigé ”Illustré

Cinq journaux pédouziens

”Cinq


Quatre maisons, quatre journaux de maison. Logique. Mais il y a bien un cinquième journal sur P12 : la Gazette du Sorcier.

Pourquoi entretenir une telle compétition négative entre JdM et Gazette ? J'y ai réfléchi pendant longtemps, et je ne vois rien. Ma collègue Catherine a parlé du manque de reconnaissance accordé aux journaux de maison, à raison. Mais aujourd'hui, j'aimerais mentionner le fait que la Gazette n'est pas non plus nécessairement mise en avant non plus.

Loin de moi l'idée de discréditer les journaux de maison. Vous y trouvez toujours des chroniqueurs remarquables, et leurs articles sont rehaussés par les illustrations magnifiques que créent les illustrateurs. Mais c'est aussi le cas de la Gazette. D'ailleurs, il n'est pas rare que rédacteurs et photographes soient aussi impliqués dans le journal de leur maison : Celty a été rédactrice en chef et chroniqueuse en chef du Chicaneur, Alysone à pendant longtemps été CeC avant de postuler à la Gazette, Alicia, Dakota, Iza cumulent les deux, comme ont pu le faire Catherine, Elea, Alaska...

Certes, la Gazette a connu des jours meilleurs, et ce n'est aucunement en lien avec l'ancienne équipe, qui a produit des éditions incroyables pendant des mois. Mais alors qu'elle est en pleine transition, avec un nouveau Rédacteur en Chef, et une équipe complètement nouvelle, pourquoi ne pas lui laisser une nouvelle chance ? Alors qu'elle est censée rassembler le château autour de sujets communs, c'est dommage de la laisser avec aussi peu de visibilité, surtout qu'il est toujours possible de lire la Gazette et les journaux de maison, ils ne sortent pas en décalé pour rien ! La seule différence entre la Gazette et les JdM est, après tout, le lectorat, non ?

Les journaux de maison peuvent parler des nouvelles en salle commune, ou porter un regard plus subjectif sur ce qui se passe sur le site. Encore une fois, ils proposent des articles de qualité, et c'est tellement dommage qu'ils se retrouvent en difficulté, je prend un plaisir incroyable à les lire chaque mois. Mais la Gazette, rédigée et illustrée par des personnes arrivant de toutes les maisons, est en difficulté aussi. À l'image du Gryff'Time, des Crocs du Blaireau, du Chicaneur, de la VIPère, la GdS à besoin de rédacteurs, et de lecteurs pour continuer à tourner. Il n'y a rien de plus gratifiant pour un auteur de lire des retours sur son travail, et laisser des commentaires prend à peine quelques petites secondes !

Alors s'il vous plaît, accordez une nouvelle chance à la Gazette. Allez lire les journaux de votre maison comme des autres (le Gryff'Time sort le 1, les Crocs le 5, le Chica le 10 et la VIP le 16). Laissez des commentaires, des petits mots gentils. Envoyez plein d'amour partout, tout le monde en a besoin en cette période, et mettez des paillettes dans vos vies <3

”Rédigé ”Illustré

Journal d'un fantôme

Le 17 décembre
Comme toujours, j'aime observer les nouveaux chroniqueurs afin d'apprendre à les connaître. Il semblerait que la petite nouvelle, Alicia, soit un peu étrange. L'autre jour, je l'ai vu ramener plein de couvertures en salle de rédaction. Et depuis, elle se cache en dessous parfois.

Le 24 décembre
Moi qui pensais être seul dans la salle de rédaction en cette soirée du réveillon. Et bien non. Celty est là. J’ai donc décidé de m’approcher d’elle et de papoter un peu avec notre CeC. Ce fut une soirée fort agréable en fin de compte.

Le 25 décembre
L’équipe de maison a voulu faire un secret Santa. Aussi, depuis ce matin c’est l’effervescence au sein de la salle commune. Tout le monde se fait des câlins, se remercie. Certains ont du mal à savoir qui leur a fait un cadeau. Mais comme d’habitude, personne n’a pensé à moi. Et une fois de plus, je me retrouve seul. Même la Dame Grise n’est pas venue me souhaiter un joyeux noël.

Le 27 décembre
Ben a ramené sa créature dans les bureaux. Quant il m’a vu, le petit Botruc a fui dans le pull de son éleveur, le froussard ! Décidément cette créature est aussi ridicule que son éleveur. En plus, Ben a osé me demander de partir... Il se prend pour qui ce petit minable ?

Le 28 décembre
Je ne dirai pas qui me l’a rapporté, mais il paraîtrait qu’une tombola aurait lieu au bal de Noël, et que Catherine en serait le prix. Un triangle ou carré amoureux… Je n’ai pas très bien compris. En tout cas, j’espère que cela ne fera pas trop de dégâts par ici. On connaît tous les ravages que peuvent faire l’amour.

”Rédigé ”Illustré

Publicité n°2

””

”Illustré

Dissolution de vos résolutions

”dissolution


Si vous pensiez que j'allais vous laisser tranquille en cette nouvelle année, c'était mal me connaître. Et, heureusement pour vous, je rôde jour et nuit dans les bureaux du Chicaneur pour surveiller les chroniqueurs.

Sur quoi suis-je tombé l'autre jour, Ben qui était tout guilleret d'écrire un article sur vos bonnes résolutions. Pitoyable, bien-sûr, j'ai donc pris l'initiative de voler ses notes (il doit encore être en train de les chercher l'imbécile) pour vous donner MA version.

Arrêtez vos résolutions, je sais que vous ne les tiendrez pas ! Mais je vais quand même répondre à celles et ceux qui ont envoyés les leurs.


Ellana Spleen

"Honnêtement, j'ai pas réellement de résolution mais plutôt des envies/projets ahah. En 2021, j'aimerais notamment agrandir ma collection HP avec soit un DIY, soit une pop par mois. Cuisiner plus aussi, parce que bien manger c'est la vie (non, j'vous jure : je ne suis pas une Poufsouffle). Awi et surtout, je suis trop on fire sur le scrapbooking, papercut itou depuis la rentrée donc mon objectif c'est d'apprendre de nouvelles techniques."

Je n'ai strictement rien compris à ce que cette folle a écrit. DIY, pop, scrapbooking, papercut ? Sans doute des activités déviantes auxquelles les jeunes s'adonnent actuellement... Et la cuisine, la bouffe, toujours la bouffe, vous allez tous finir gras, déjà que vous êtes moches ! Pas glorieux tout ça....

Joplin Romney

"Depuis l'an passé, ce sont toujours les mêmes résolutions pour moi. C'est à dire que je devrais plus me sortir et aller me balader. Je devrais être plus zen aussi et essayer de continuer à poser des petites pierres positives ici et là.

Avec le confinement, je n'ai pas réussi à beaucoup sortir et ça n'a pas fait beaucoup de bien à mon anxiété ... et oui !"

Et voilà un exemple typique de redondance et d'échec. Joplin, bouge-toi les fesses un peu ! Je te vois déjà errer comme un zombie dans les bureaux du journal alors si c'est pour lire de telles stupidités.

Septimus Lestrange

"Alors je n'en prends pas (ce qui en soit est une bonne résolution). Car personne ne me dit ce que je dois faire, même pas une des mes 66 personnalités !"

Voilà un exemple à suivre. Pas de résolution, simple et efficace. Bon par contre, le fait que cela vienne d'une personne clairement multi-polaire... Vous êtes tous tarés dans cette maison !


C'était ennuyeux de vous lire et, encore plus, de vous répondre mais cela vous a évité de lire un article complètement niais issu du cerveau d'un handicapé socialement inadapté qui ne sait que sourire. Bref, en résumé, pas de résolution sinon celle de me foutre la paix. Allez, dasvidania les nullos !

”Rédigé ”Illustré

Bref, j'ai été réparti à Serdaigle

”Je

”Rédigé ”Illustré

Confessions et confusion

”Confessions


L'équipe de Quidditch des bleu et bronze entre dans la salle commune, frigorifiée. Non mais quelle idée d'organiser un entraînement la veille du Nouvel an ? Depuis plusieurs heures déjà, le soleil était couché et rien n'avait arrêté Ella. Rien sauf l'accident qui a mit fin à l'entraînement. Summer a réussi à foncer dans l'un des anneaux en tentant d'éviter un cognard et le contact a été violent. Sautant sur l'occasion, les joueuses de Quidditch ont enfin réussi à convaincre leur capitaine de rentrer. En plus, le décompte allait bientôt commencer...

Pendant ce temps, installée autour d'une table dans la salle commune, Tanja et Catherine sirotent chacune un whisky pur feu. C'était devenu une activité pour elles depuis leur rencontre au Trois Balais il y a quelques semaines. Cependant, ces rencontres bien préparée par les deux jeunes femmes avaient migré dans la Salle commune au grand dam de Ellena Jones qui ne tolérait pas vraiment la présence d'alcool et des deux membres du personnel qui en profitaient pourtant pour papoter bien gentiment.

C'est donc autour de leurs verres que les deux sorcières décidèrent de se remémorer cette année plus que spéciale que fut 2020. Pour certains, cette année est synonyme de traumatisme et pour d'autres, de moments forts qui ont su rassembler les gens. La première chose qui vint en tête chez l'ancienne préfète, c'était les cinq fléaux qui ont touché la Tour Ouest. Au début, c'était quelque chose de tout à fait anodin. Les membres de Serdaigle n'avaient pas pris la menace au sérieux, jusqu'à ce que le tout se transforme en prise d'otage et que des créatures viennent hanter la fameuse tour. Aiglons et Dragons voyait le jour. Certains ce sont battu bravement, tandis que d'autres ont tout simplement abandonné face à l'Équipe de maison complètement en trans ou... sous l'effet d'un sortilège de l'Imperium.

En parlant de complicité, la Spinnet se mit à rougir devant son interlocutrice. Pas parce qu'elle était sous son charme, car c'était déjà le cas, mais parce qu'elle avait un peu honte d'avoir participé à cette fumisterie. Pendant un automne, la Directrice de Serdaigle avait sentit le besoin de redécorer son bureau et elle n'avait pas envie de juste refaire la peinture, non. Elle voulait avoir des tableaux. De magnifiques tableaux qu'elle avait sélectionnée soigneusement. Malheureusement, la matriarche des aiglons avait seulement reçu que quelques-unes de ces œuvres, ce qui a rendu sa collection très peu attractive.

Toutefois, Tanja releva une chose. Une activité qui avait eu lieu dans les dortoirs. L'enseignante en Théorie de la Magie noire en avait grandement entendue parlé. Plusieurs élèves et une enseignante avaient été sous le coup d'un philtre d'amour, l'Amortentia. Ce dernier avait été caché dans des chocolats et chaque personne ayant mangé la petite friandise était tombée amoureuse d'une autre personne, rendant la situation un tout petit peu... chaotique. Malheureusement, personne ne sait qui a fait le coup et la Madsen le mentionna avec un certain détachement. Serait-elle la coupable ?

Murmurant à voix basse, à l'autre côté de la pièce, Angele et Elizabeth savourent quelques verres (peut-être trop) de rhum groseille. Seuls leurs rires complices peuvent se faire entendre, leur conversation est des plus discrètes. Les femmes profitent de ce moment en tête à tête pour se remémorer des bons moments de l'année qui va bientôt se terminer.

Le rush de juin qui a marqué bien des esprits est bien sûr à souligner. Comment l'oublier ? Elizabeth se souvient des élèves courant dans le château le 28 juin, déterminés à gagner. En effet, alors que tout semblait perdu pour les Serdaigle et que la fin du mois arrivait, la maison avait fait preuve de solidarité et de motivation inespérées à ce stade de la coupe. Ils réussirent ainsi à rattraper l'écart s'étant créer durant le mois en quelques jours, à obtenir la première position lors du rush et à gagner la première coupe annuelle de Poudlard12.

Angele, qui s'est remise de l'entraînement, se remémore également de la dernière Coupe de Quidditch durant laquelle l'équipe a fait preuve d'un talent remarquable. Pourtant, au-delà du Quidditch, ce fut les supporters qui donnèrent vie au sport magique. L'équipe de cheerleading créée lors de cette coupe réussit non seulement à donner de la motivation aux joueurs, mais aussi à distraire les adversaires à travers leurs chorégraphies de danse et les affiches qui furent affichées à travers le château. Les supporters de Serdaigle, armés d'une motivation inégalée, furent définitivement remarqués cette année.

Puis, au coin du feu, deux jeunes garçons en grande discussion se lance des regards tantôt amusé, puis malicieux. Il est facile de reconnaître Ben et Marc, qui récemment étaient devenu de très bons amis. Quel est le sujet de leur conversation ? Les derniers amours et les ragots. Rien de plus. Ben, qui fait tinter sa cuillère sur sa tasse de thé, écoute Marc lui parler de tous les couples improbables qui ont vu le jour ou non. Rien n'est encore certain. Ce qu'il sait par contre, c'est que Angele a fait quelques clins d’œil à Elizabeth Andrews. Pourtant, Ben souleva le fait que cette dernière est déjà bien occupée avec Meiling, avant de renchérir avec un autre ragot, pour ainsi surpasser ceux de son « ami ». Artus Myrtle, qui a tout juste quitté la Direction, l'aurait fait à cause de Ellana Spleen, sa collègue. Cependant, est-ce que Ben a des preuves ? Non et la Spleen ou le Myrtle ne vont jamais parler de cet épisode. Par contre, le Pop a autre chose à dire, mais cette fois-ci par rapport à la Jones et son fameux fouet. Oui, oui. Celui que les élèves soupçonne être caché dans le second tiroir du bureau de la Directrice. Personne ne l'a encore vu, mais il serait bel et bien réel. Néanmoins, malgré ces ragots infondé, les deux jeunes garçons décident de terminer sur un sujet qu'ils les ont surpris. Avalant une gorgée du liquide chaud, Marc annonça, la gorge nouée, que Astra Graves est une Cracmol. Ben fit les yeux rond, sans rien ajouter. Il reste seulement à savoir si la Graves serait renvoyée.

Les conversations prennent fin lorsqu'on entend des élèves crier un nombre avec excitation.

10


Sorciers et sorcières se lèvent pour observer le nombre magique s'élever dans les airs. Déjà ? La soirée a commencé il y a si peu de temps...

9


Rapidement, les Serdaigle se rapproches de leurs amis. Certains se tiennent la main et se donne le dernier câlin de l'année pendant que d'autres terminent leur verre de whisky.

8


Astra a été emportée par la bonne humeur générale. Comment peut-elle bougonner alors que des paillettes tombent magiquement du plafond et tout le monde célèbre ?

7


Vanille, submergée par l'excitation, saute dans les bras d'Astra qui la réceptionne avec adresse.

6


Ellena sort de son bureau et sourit en voyant le bonheur s'afficher sur le visage de ses aiglons. Martin se rapproche de la directrice de maison. Mais que lui a-t-il murmuré ?

5


Summer est allongée sur un sofa, endormie. Personne n'ose la déranger alors qu'elle dort si paisiblement.

4


Elea, Alaska et Celty sortent du bureau du Chicaneur après une soirée productive pour participer aux célébrations.

3


Jessica et Joplin ont apporté des cookies ! L'odeur alléchante se répand dans la Salle Commune.

2


BAM ! Azriel a fait exploser des feux d'artifice enchantés qui volent maintenant dans la pièce pour répandre leur lumière colorée.

1


Luan, Ella Figne et Ella James lancent des paillettes dans les airs. Elles seront probablement un enfer à nettoyer.

BONNE ANNÉE !

”Rédigé ”Rédigé ”Illustré

Ombre et lumière

”Ombre


Quand je suis arrivée sur Poudlard12 il y a maintenant de nombreuses années, j’étais impressionnée par le site, les membres, la magie qui s’en dégageait. On m’a très vite bien accueillie à Serdaigle où j’ai fait mes premiers RPG dans les dortoirs. Maintenant, le site a doublé, voir triplé de volume et accueille toujours des nouveaux membres. Mais alors que la saga Harry Potter s’est terminée il y a un petit moment, que les nouveaux se font moins nombreux, le site lui, n’arrête pas de se développer. On pourrait dire que c’est grâce aux membres du personnel, puisque ce sont eux qui portent les projets, gèrent les animations, ont un rôle de modération. Évidemment que sans les différentes équipes du personnel nous n’aurions pas la chance d’avoir un site tel que nous l’avons à présent, et je ne parle évidemment pas que des membres du personnel actuels, mais tous ceux qui ont géré leur poste avec plus ou moins de brio. Mais je préfère quand même parler des “élèves”, les membres sans poste, qui ont moins de visibilité car pas de grade, moins d’accès, et ils ne sont pas en gras sur la carte du maraudeur. Je veux parler d’eux parce que de toute façon, en arrivant sur P12, c’est une case obligatoire. Tout le monde est passé par là. Et je crois sincèrement que plus que les membres du personnel, ce sont bien les membres qui participent aux animations, qui proposent des idées, qui partagent leur bonne humeur, qui font vivre ce site et font que la magie ne s’évapore pas.

Malheureusement, comme je le disais, ce sont ces membres qui ne sont pas souvent mis en valeur. Tenez, les Phénix d’or 2019 : Joplin, Phoebe, Mirabelle. Ces trois membres ont un point commun, point qu’elles ne partagent pas avec le reste des lauréats des derniers phénix d’or. Vous avez trouvé ? Ce sont les trois seules qui n’ont jamais eu de poste dans le personnel. Et c’est un tout petit exemple de mon propos. Les nouveaux - et moins nouveaux mais qui sont des “élèves” sont moins mis en avant sur le site. Peut-être qu’il en est autrement dans le Hall d’entrée puisque cette section est réservée aux nouveaux arrivants à Poudlard12. Je ne pourrais malheureusement pas en parler plus car, sûrement à tort, j’ai décrété que cette section ne m’était pas du tout destinée et ne me concernait plus lors de la mise en place de tout cela.

C’est peut-être plus un constat personnel et des sensations qui font que j’ai cette impression, l’impression que les personnes sans grades ne sont pas assez mises en valeur. L’histoire est la même lorsque vous êtes pourtant dans le personnel, que vous faites un boulot remarquable et qu’il n’y aucune reconnaissance ensuite. Ce n’est pas nouveau malheureusement. Et si ces personnes, qui font pourtant autant que n’importe qui sur le site à savoir partager leur bonne humeur, aider les autres, faire vivre la magie (et le site) ne sont pas reconnus à leur juste valeur, pourquoi ce ne serait pas le rôle de notre maison de le faire ? Du coup, et parce que cela va avec la lancée du règne d’Ellena Jones, nous avons décidé, ou j’ai décidé, je ne veux pas forcer mes camarades à penser de la sorte s’ils ne sont pas d’accord, que cet article (et les commentaires j’espère) servira à remercier ces membres de l’ombre, ceux qu’on a vu passé cette année, y compris en coup de vent le temps de l’été ou du confinement. Parce que chacun, à son échelle, a contribué à faire de Serdaigle la maison qu’elle est aujourd’hui.

J’ai évidemment plusieurs noms qui me trottent en tête, comme Andrea Denver, Bernadette, Clary Lewis, Clotaire Deleauvive, Graham Wellington, Linda Flobert, Meiling Ling, Valiatof… Cette liste n’est pas complète et pourra difficilement l’être car vous même vous venez sûrement de penser à quelqu’un. Vous pouvez aussi ajouter à cette liste les membres de l’équipe de quidditch et du chicaneur. Serdaigle regorge de petites perles, il n’y a qu’à aller voir du côté des dortoirs ou de la salle de travail (c’est en écrivant cela que je viens de me rendre compte que son nom fait quand même pas mal penser à un accouchement…).

Je vais conclure cet article de façon niaise - je m’excuse - mais n’hésitez pas à dire aux autres que vous les aimez, même si vous pensez que c’est stupide, ou que la personne le sait déjà. Parce que de l’autre côté, les gens qui veulent partager de la méchanceté ou de la haine ne se gêneront pas. Il est temps d’équilibrer ce ratio et de partager de bonnes ondes !

”Rédigé ”Illustré

Publicité n°3

”blblbl”

”Illustré

L'originalité et la créativité : est-ce lié ?

”À

”Rédigé ”Illustré

Comment survivre au Salon de Thé

Le monde des sorciers n'est pas un lieu sécuritaire. Alors que le nombre de mages noirs se multiplie à une vitesse alarmante sur Poudlard12, de nouveaux dangers se révèlent chaque jour. En tant qu'habituée du Salon de Thé, voici mes huit conseils pour vous aider à survivre et profiter d'une soirée paillettée dans l'établissement enchanté :

1. Devenez l'ami(e) de la serveuse ou la tavernière.
En plus de vous donner un rabais sur la bièraubeurre, celles qui travaillent au Salon de Thé peuvent vous servir de bouclier en cas de besoin. Après tout, qui oserait attaquer les merveilleuses sorcières qui leur offrent du thé en cette période hivernale ?

2. Méfiez-vous des licornes.
Attention, je ne parle pas des licornes blanches qui ne laissent que les sorcières les approcher, mais bien de la licorne «vegan» qui aime les paillettes et la chair humaine... Celle-ci passe une partie de son temps au Salon de Thé et est bien connue par les habitués, mais il arrive que son régime ne la satisfasse plus. Lorsque cela se produit, elle redevient carnivore jusqu'à ce qu'elle soit rassasiée. Beaucoup ont perdu un bras et une jambe face à cette dangereuse créature...

3. Si un conflit éclate, restez discret.
Étrangement, la dernière fois que la licorne a eu faim, les Pédouziens AFK ont été épargnés... Coincidence ? Je ne pense pas ! Vos chances de devenir une victime collatérale diminuent grandement lorsque vous ne vous impliquez pas dans les situations dangereuses. Cela signifie aussi d'éviter de faire votre Harry Potter ! Contrairement à lui, vous n'êtes pas un horcruxe élu par une prophétie et protégé par l'amour de votre mère. Si vous l'êtes, merci de m'en aviser pour qu'on planifie un interview.

4. Évitez les débats avec Aidan.
Si vous souhaitez épargner vos neurones et éviter de voir vos arguments se faire piétiner par un troupeau de centaures, évitez de partir un débat avec Aidan. La plupart ne sont pas prêts à faire face à sa répartie et dans tous les cas, les chances que vous ressortirez la tête haute de cette discussion sont minces. Au lieu de débattre, allez faire une sieste pour récupérer les heures de sommeil qu'il vous manque.

5. Ne mettez jamais l'uniforme de gardien près d'Astra.
La récipiendaire du prix de la plus grognonne est l'opposé de la Paix Extérieure. Aussi, la gardienne est protectrice de son poste au sein de l'équipe de Quidditch. Si on mélange cela à la violence qui habite son esprit, on obtient un mélange... explosif. Néanmoins, si vous réussissez à faire ronronner la Serdaigle, vous découvrirez que derrière la batte avec laquelle elle vous menace se cache une Pédouzienne remplie d'amour.

6. Restez près de Septimus
Si vous n'avez pas suivi les cinq conseils précédants et que vous vous retrouvez dans une situation fâcheuse, tentez de trouver Septimus. L'alchimiste et formateur en premiers soins sorciers connaît une chose ou deux en matière de secourisme et on ne voudrait surtout pas qu'il commence à s'ennuyer au Salon de Thé. Qui sait ce qu'il pourrait faire avec ses éprouvettes ? (Indice : Il y aurait des blessés)

7. Maîtrisez le talent de l'esquive.
Il existe une manière plus stylée de survivre à un Avada Kedavra que de se déclarer immortel(le) ! Cette technique est rare et très dangeureuse. Je ne l'ai vu fonctionner qu'une fois depuis ma première soirée au Salon de Thé, mais pour les sorciers les plus expérimentés, l'esquive est un talent qu'il ne faute pas sous-estimer ! Attention, si vous abusez de cette technique, vous pourriez devenir relou et vous savez ce que ça veut dire... Corvée de vaisselle pour vous !

8. Faites preuve de Paix Intérieure.
La seule manière de vaincre l'obscurité est de remplir le Salon de Thé de câlins, de coeurs et de paillettes. Il est temps pour vous de découvrir la Paix Intérieure et ses bénéfices. Agissez avec gentillesse, laissez la haine derrière vous et libérez-vous du passé. (Consommer de la poudre de mandragore n'est pas obligatoire pour vivre dans la Paix Intérieure, je tiens à le préciser)

Je vous conseillerais de porter un des kits de protection qui est vendu au coin de la rue, mais le rabais de 50% a expiré et il coûte trop cher. Sachant que plusieurs d'entre vous êtes des élèves au chômage, il va falloir faire sans ou envoyer votre candidature au Chicaneur. Appliquez mes conseils et vous devriez vous en sortir. Peut-être... Bonne chance !

”Rédigé ”Illustré

Keep Calm and...

”Keep


En ce début d'année 2021, le Chicaneur a plutôt décidé de vous offrir les Top 5 de la part de ses chroniqueurs. Vous y trouverai des suggestions pour tous les goûts. Allant de suggestions de lectures, à des suggestions de films ou séries, de jeux ou même des visites dans des musées. Oui, on a décidé de faire ça en grand ! On espère ainsi vous faire découvrir de nouvelles choses et pour certaines suggestions, vous faire voyager.

Catherine Spinnet

1. Galerie des Offices Florence, Italie

Informations : « La galerie des Offices est un palais florentin, abritant, dans le musée des Offices, l'un des patrimoines artistiques les plus célèbres au monde. »

Commentaire : En Italie, les musées sont tout simplement magnifiques. Certains situé dans d'anciens palais de la Renaissance et d'autres un peu plus moderne, il y en a pour tous les goûts. La Galerie des Offices reste pour moi un coup de cœur. Autant pour les œuvres qui y sont exposés (La naissance de Vénus de Botticelli ou La Méduse de Le Caravage), j'ai aussi été éblouie par l'architecture et toutes ces boiseries magnifiquement conservées. C'est un musée à voir absolument, en plein centre de Florence, ma ville coup de cœur également. Pour en avoir un aperçue, vous pouvez faire une visite virtuelle sur Google Arts & Cultures. Amusez-vous bien !

2. Portrait d'une jeune fille en feu Avec Noémie Merlant et Adèle Haendel

3. The Queen's Gambit Avec Anya Taylor-Joy, aka Celty Roze

4. Les deuxièmes De Zviane

5. Les corps infinis De La Bronze

Joplin Rowney

1. Musée Carnavalet Paris, France

Informations : Le musée Carnavalet est situé dans le quartier du Marais, à Paris, non loin de la maison de Nicolas Flamel. Ce musée est consacré à l’histoire de Paris et de ses habitants. Les collections, œuvres d'art de toutes sortes, racontent l’histoire de la ville, de la Préhistoire à nos jours. Elles montrent l’aspect de la capitale à diverses époques et évoquent sa vie intellectuelle, bien sûr, mais également la vie au quotidien.
Localisation : 23 rue de Sévigné, 75003 Paris

Le site du Musée

Le musée sur Instagram

Commentaire : C'est un musée extrêmement vivant par la variété de ses collections ainsi qu'en raison de son cadre, dans un somptueux ancien hôtel de maître, dans un quartier qui "vaut le détour". Le musée est actuellement fermé pour rénovation mais son site Instagram est particulièrement dynamique et permet de belles visites virtuelles.

2. Looping De Alexia Stresi (Roman)

3. La commode aux tiroirs de couleurs De Olivia Ruiz (Roman)

4. Rain Man (Film) De Barry Levinson

5. E.T., l'extra-terrestre (Film) De Steven Spielberg

Ben Pop

1. Le Papillon des étoiles De Bernard Werber (livre)

Résumé :"Cette planète est notre berceau mais nous l'avons saccagée. Nous ne pourrons plus jamais la soigner ni la retrouver comme avant. Quand la maison s'effondre, il faut partir. Recommencer tout, ailleurs et autrement. Le Dernier Espoir, c'est la Fuite."

Commentaire : Un très beau livre où mon auteur préféré propose une solution pour quitter notre belle planète que nous avons ravagé. Un immense vaisseau, mais qui choisir pour sauver l'humanité? Une belle histoire de science fiction où l'humain est au cœur de l'intrigue.

2. Interstellar (film)

3. Planet Coaster (jeu vidéo)

4. This is us (série)

5. Coco (film)

Alicia Gagné

1. Sherlock Sur la BBC

Résumé : Cette série se base sur l'oeuvre de Sir Arthur Conan Doyle. Sherlock Holmes, un détective consultant possédant de remarquables talent de déduction, emménage avec Docteur John Watson, un médecin blessé au combat durant son service au sein de l'armée britannique. Les aventures du duo, racontées sur le blog de Watson, les mènent à résoudre des enquêtes et à aider la police lorsqu'elle n'arrive pas à voir la solution ou les preuves.

Commentaire : Cette série se démarques des adaptations du récit bien connu de Holmes et Watson en prennant place dans une période moderne qui est plus familière pour l'auditeur et qui permet l'ajout de la technologie. Les émissions défient notre intellect à travers des observations qui arrivent à nous surprendre. Les enquêtes sont la raison pour laquelle j'ai commencé à écouter Sherlock, mais ce sont les personnages qui m'ont permis de m'investir dans l'histoire. Leur complexité et la façon dont ils se complètent donne à chacun un place précise sur la toile d'araignée qu'est cette série. Après tout, il n'y aurait pas de Sherlock Holmes sans John Watson...

2. Almost Heaven De Jeremiah Lloyd Harmon


3. Brooklyn Nine-Nine Sur Fox/NBC


4. Achilles Come Down - Gang of Youths


5. L'Ange mécanique De Cassandra Clare


Alaska Gump

1. Lost, les disparus de J. J. Abrams, Damon Lindelof et Jeffrey Lieber (série télé)

Résumé : Un avion explose au dessus d'une île du Pacifique. Les survivants s'organisent alors pour cohabiter ensemble le temps que des secours n'arrivent jusqu'à eux, mais ils comprennent bien vite qu'ils ne sont pas seuls sur l'île et que les secours ne viendront sûrement jamais.

Avis : C'est tout simplement ma série préférée et celle que je pourrais regarder encore et encore. Beaucoup de mystères, de questions, de réponses et une histoire passionnante qui rassemble des personnages très attachants. Et non, je n'ai pas été déçue par la fin, même si la dernière saison est certainement partie trop loin. Bref, l'une des seules séries qui me fait beaucoup réfléchir et où j'imaginais à chaque épisode ce qu'il pouvait se passer ensuite.

2. Les sagas Ewilan et Ellana de Pierre Bottero (romans)

3. Forrest Gump de Robert Zemeckis (film)

4. Red Dead Redemption 2 de Rockstars (jeu vidéo)

5. Outlander de Diana Gabaldon (romans)

Elea Loohest

1. Le lac de Garde Lombardie, Italie

Informations : Le lac de Garde se situe dans le Nord de l'Italie, non loin de Vérone.

Avis : Il y a tellement d'endroits que j'aime en Italie, que ça a été assez compliqué pour moi d'en choisir un. J'ai finalement opté le lac de garde, parce que j'y ai mes meilleurs souvenirs. C'est aussi un endroit qui me manque énormément. Un jour, avec mes parents, on est monté sur l'un des sommets des montagne bordant le lac. La vue était tout simplement éblouissante, magnifique. Sans oublier les village sur le pourtour du lac, tous ayant une histoire différente.

2. La nuit des temps De Barjavel (livre)

3. La vie est belle (Film) Roberto Benigni

4. Doctor Who (série) créée par Sydney Newman et Donald Wilson

5. Assassin’s creed Odyssey (jeu vidéo)

Vanille Fraser

1. The Cruel Prince écrit par Holly Black

Résumé : Enlevée au monde des mortels lorsqu'elle n'était qu'une enfant, Jude vit parmi les Faes, des créatures sublimes, immortelles... et cruelles. Mais être humaine à Terrafe est un défi incessant. Et savoir manier l'épée, maîtriser les usages, se protéger des sortilèges, tout cela ne suffit pas. D'autant que Jude s'est fait un ennemi de choix : le Prince Cardan, héritier de la couronne. Pour gagner sa place à la cour, appartenir vraiment à cette terre de magie, Jude doit le défier, quelles qu'en soient les conséquences.

Avis : J'ai découvert cette série pendant le confinement, et je l'ai lue d'une traite. C'est une romance, hate-to-love, mais elle est tellement bien écrite, avec des personnages complexes, des retournements de situation complètement inattendus et un univers vraiment complet, que c'est difficile de ne pas adorer cette lecture...

2. Le Trône de Fer écrit par George R.R. Martin

3. La librairie The Strand, à New York

4. River chanson de Joni Mitchell, reprise dans The Politician

5. La Crète, en Méditerranée

”Rédigé ”Illustré

Les énigmes du Heurtoir


En cette nouvelle année, Serdaigle reste (et le sera pour toujours) la maison de l'intelligence et du savoir. Il était donc inévitable que vous puissiez entrer dans notre belle salle commune sans cogiter un peu.

Ce mois-ci je vous propose donc de nouvelles énigmes que les plus ingénieux d'entre vous sauront, j'en suis sûr, capables de résoudre. Le heurtoir vous attend, soyez nombreux à lui répondre !

Qu'y a-t-il en décembre que l'on ne trouve dans aucun autre mois de l'année ?

Blanc comme neige, je suis né dans l’eau. Mais si j’y retourne, je disparais aussitôt. Qui suis-je ?

Selon moi, samedi est avant vendredi et demain est avant hier. Qui suis-je ?


N'hésitez pas à participer et à envoyer vos réponses à Ben Pop. Un gallion par énigme résolue à gagner !


Enigme 1 : Le silence
Enigme 2 : La lettre "E"
Enigme 3 : Décoration (Dé/cor/A/scie/on)
Enigme 4 : 36
Détails :
5 + 5 + 5 = 15
6 + 6 + 5 = 17
3 + 6 + 5 = 14
6 + ((3 x 2) x 5) = 36


Bravo et félicitation à Luan McTire et Nemo Tzarela qui gagnent chacun 4 gallions ! Suivez tous leur exemple !

”Rédigé ”Illustré

Jeu du mois

Jen mensuel


En ce mois de janvier, commence aussi véritablement l'hiver. Nombre de peintres ont illustré cette saison.
Pour le jeu du mois, je vous propose un jeu des sept erreurs avec une scène hivernale.
Voici une superbe toile de Pieter Brueghel l'Ancien. Elle s'intitule "Paysage d'hiver avec patineurs et trappe à oiseaux" et date de 1565. On peut la voir aux Musées royaux des Beaux-Arts à Bruxelles.


Retrouvez les 7 erreurs entre l'image 1 et l'image 2 !

Un gallion est à gagner. Les participations doivent être envoyées à  Joplin Romney avant le 31 janvier.

Bon amusement !

Rédigé par Joplin Romney Illustré par Olivia Björkman

- page 1 de 93