samedi 9 mai 2020

Éditorial N°123 - Mai 2020

Des créatures issues de l'univers d'Hayao Miyazaki se sont glissées dans les illustrations de l'édition, saurez-vous les retrouver ? Il y a en tout 6 références à envoyer à Ivanraveninovitch Clawenstitch avec la source (Nom du personnage + Film où il apparaît) et l'emplacement. Une petite récompense attend les plus observateurs ! En attendant, souhaitons la bienvenue à nos deux nouvelles chroniqueuses, Elisa Quinn et Grace Rivera, et une bonne continuation à Patsy Lind qui s'envole vers d'autres cieux.

A tire d'aile... et de style

“La différence entre le style et la mode est la qualité”, Giorgio Armani.

Le mois de mai à Poudlard est peut-être le mois le plus apprécié des étudiants. C'est vrai que lorsqu'on y réfléchit bien, il y a plusieurs raisons valables qui font du cinquième mois de l'année le plus cool de tous : les jours fériés, l'arrivée timide des beaux jours, le dernier mois de pause avant les examens...Oui, en mai à Poudlard, on fait ce qui nous plaît ! C'est dans cette optique décontractée, un peu chill, que j'ai ce mois-ci décidé de collaborer avec Meiling Ling pour ce deuxième article de la rubrique mode du Chicaneur.

Vous connaissez déjà sûrement son nom. Sinon, je vous conseille fortement, vous, amis Serdaigle, de sortir un peu des couloirs sombres de la Bibliothèque pour y découvrir la vie, la vraie. Car oui, Meiling Ling est une fille qui mérite peut-être 100 fois ou plus d'être mise en avant. Elève modèle, elle fait partie de ceux qui ramènent - pour l'instant - le plus de points à notre belle et noble maison. C'est aussi une jeune fille originaire d'une famille de sang pur, qui a grandi dans les quartiers moldus de la ville de Londres. Ses habitudes depuis toute petite ? Voyager avec ses parents qui s'en vont régulièrement en Asie, continent dans lequel la famille Ling se trouve.

Une fille passionnée, amoureuse des Arts avec un grand "A" : la jeune Meiling pratique en effet le violon, et possède une soif d'apprendre qui pourrait paraître démesurée pour bon nombre d'entre nous. Son portrait en quelques mots ? C'est "la fille Chicaneur par excellence" : investie, intelligente, déterminée, cultivée...et surtout d'une très grande honnêteté.


Cela fait un moment que le virus moldu menace le monde des sorciers. Quel est l'accessoire de mode magique ou le vêtement ensorcelé que tu utilises pour faire face à cette épidémie ?

Comme pour les moldus, j’ai opté pour un masque confectionné par mes soins dans une vieille robe. Il est parfait pour passer inaperçue quand je sors dans le monde des Moldus en ce moment si triste.



Portrait de Meiling Ling par elle-même.


C'est quoi ton style vestimentaire ?

En dehors des cours je garde souvent ma cape mais en dessous c’est plutôt décontracté : une robe légère courte ou longue brodée, avec de grandes chaussettes dépareillées...tout ça aux couleurs de ma maison, je trouve ça plutôt joli. Sans oublier une paire de chaussures avec des talons de 4 centimètres minimum.


C'est bientôt l'été : quel est le vêtement que tu vas le plus porter à Poudlard ?

Des jupes et des petits tops légers en lin blanc. Et aussi beaucoup de dentelle. Terminé les chaussettes et chaussures fermées, place aux sandales.


Serdaigle est une maison connue pour sa créativité. Penses-tu qu'il est plus facile pour un Serdaigle d'adopter un style vestimentaire original que pour un élève d'une autre maison ?

Les Serdaigle ont généralement un don créatif mais je ne pense pas que ce soit plus simple pour nous d’avoir un style vestimentaire plus original qu’un camarade d’une autre maison. Beaucoup se sentent en concurrence, je parle ici uniquement des Serdaigle et donc ont tendance à peut-être en faire trop. Je trouve ça écœurant au final. Je pense qu’il ne faut pas se prendre la tête et mettre ce qui me plaît sans vouloir plaire au voisin d'en face...sauf si on a un crush sur lui, bien sûr. Cœur à Toi Guideone Gold !


Qui est la fille de Serdaigle qui s'habille le mieux selon toi ?

J’aime beaucoup ce que porte Grace Rivera, ça la met totalement en valeur, c’est fluide, léger, et ça attire l’œil. J’ADORE !


Et le garçon le plus stylé de la maison bleue et bronze ?

Alors là je pense que c’est celui qui me pose en ce moment les questions, toi Clotaire. Tu es toujours chic, et bientôt tu feras presque de l'ombre à Artus. Ce que tu portes te met en valeur, les couleurs sont parfaites et font ressortir la couleur de tes yeux.


Qui est le sorcier/la sorcière célèbre qui t'inspire le plus au niveau de la mode et pourquoi ?

Ma mère. Elle a toujours eu du style, alors qu'à l'époque elle n’était même pas à Serdaigle. Une femme élégante sans trop être guindée.


D'un point de vue général, et très sincèrement, penses-tu que les élèves de Serdaigle sur Poudlard12 ont du style ?

Je vais répondre oui. Globalement, ils prennent visiblement très au sérieux leur apparence physique et savent parfaitement associer deux couleurs ensemble.


Que penses-tu de l'utilisation des peaux de dragon et des poils de créatures magiques dans la fabrication des vêtements de sorciers ?

C'est indispensable dans une garde robe ! Ma cape, par exemple, est en poils et plumes de quelques créatures, et je n’ai pas envie qu’on me la vole. Mes chaussures sont quasiment toutes en cuir de dragon, il n’y a rien de mieux niveau qualité.


Si un jour Poudlard est en guerre, et que tu dois rentrer chez toi, quel vêtement/accessoire choisiras-tu en premier et pourquoi ?

L'étui de ma baguette magique, que je porte à la taille. Indispensable si une guerre éclate.


Le meilleur conseil mode que tu pourrais donner aux lecteurs du Chicaneur ?

Regardez-vous dans une glace avant de sortir, mes chéris, et demandez-vous si votre haut est en parfaite harmonie avec votre bas et vos chaussures. Et surtout habillez-vous en fonction de votre morphologie !

Hommage au trombone perdu

La légende raconte que Feozard (aka Laiza Skeleton) comptait chaque soir, avant de s'endormir, ses précieux trombones. D'ailleurs, chacun avait un nom et une personnalité. On aurait pu dire qu'il s'agissait de ses amis les plus proches, mais non ! Non, c'était encore plus.

A ceux qui traitaient les trombones de vulgaires objets, Feozard leur répondait furieusement et cela se finissait rarement bien. On raconte même qu'il avait comme projet de faire des trombones des espèces protégées.

Et puis, un jour, ce fut le drame.



La catastrophe, tant redoutée, venait de se produire.
Notre reporter a tenté d'en savoir plus.


Alaska : On nous a relaté la perte d'un de tes trombones à la fin du mois de mars, accepterais-tu, en exclusivité pour le Chicaneur, de répondre à quelques questions ?

Feozard : Euh. Hein ?

* Alaska exécute un petit tour de magie pour rafraîchir la mémoire manifestement défaillante de Feozard. *

Feozard : Waw, cévrai. J'l'ai pas retrouvé.

* L'expression de Feozard se teinte de tristesse. *

Alaska : Je vois que sa perte t'as marqué.

Feozard : Oui, grave. Il était unique.

Alaska : Il y avait une relation forte entre vous, je me trompe ? En quoi se démarquait-il des autres trombones ? C'est la question qu'on se pose tous.

Feozard : Ce trombone me suit depuis longtemps. Parmi ses 100 frères il m'a accompagné dans de longues soirées de révisions dans la salle commune. C'était un fidèle ami, grâce à lui je ne perdais jamais mes feuilles. Mais surtout, il gardait des papiers importants, chers à mon coeur. Je les lui avait confiés car j'avais confiance en lui. Mais le combat était trop rude... Dans le tohu-bohu de mes vadrouilles, il n'a pas su tenir la longueur. Et nous l'avons perdu, Merlin seul sait où. Depuis ce jour, l'ambiance n'a plus jamais été la même.

Alaska : Tu te souviens au moins du moment, de l'endroit où tu l'as perdu de vue ?

Feozard : Je ne sais pas où je l'ai perdu, mais je sais quand est-ce que je l'ai remarqué. J'étais au Salon de Thé, comme à mon habitude, travaillant vaguement. Et, lorsque j'ai voulu sortir mon cours d'Arithmancie, je ne l'ai pas trouvé. J'ai été dévasté.

Alaska : Je comprends... C'est une terrible perte.

Feozard : Oui, je n'en suis toujours pas complètement remis. J'ai beau avoir pris un autre trombone, ce n'était plus pareil.

Alaska : J'imagine que ce trombone est irremplaçable.

Feozard : Oui.

* Feozard essuie discrètement une petite larme. *

Alaska : Je te remercie d'avoir pris le temps de faire la lumière sur ce fameux trombone perdu. Et surtout... Courage. Perdre un trombone n'est jamais facile.

Feozard : Merci à toi.


Un témoignage poignant qui restera sans nul doute dans les mémoires des pédouziens. Nous compatissons profondément à sa souffrance et espérons qu'il aura le soutien et le réconfort de sa maison dans cette difficile épreuve.

Néanmoins, sait-on jamais ? Ouvrez l'oeil, peut-être verrez-vous un petit trombone abandonné dans un recoin oublié du château ? Si ce miracle se produit, merci de le rapporter immédiatement à son propriétaire, vous aurez probablement sa reconnaissance éternelle.

Dossier compromettant sur Galahad Scamander



Déterrer des vieux dossiers, quelle plus belle façon de rendre un dernier hommage à quelqu'un ? Je n'en vois aucune. Et je tiens à l'augmentation qu'Ellena m'a promise. J'ai donc été fouiller dans les archives du Chicaneur, à l'époque où Galahad s'appelait encore Illisana River, pour voir ce que les pédouziens disaient à son sujet. Voici ce qu'on apprend.

 

Elle était obsédée par Tiky, son alpaga.

« Pour plaire à Illisana, faites-lui l'éloge de son cher Tiky et vous aurez une bonne note assurée. » (Guide du fayotage)

« Ceci ne peut être dû qu’à l’influence d’Illisana River, qui a clairement lancé la mode en affichant aux yeux de tous sa relation avec son lama crachant et puant. » (Gossip House)

« Pour éviter le crachas de Ticky et autres réjouissances animales, j’ai préféré m’abstenir de vérifier la véracité de cette rumeur. » (Lockhart face au spectre de la mort)

« C'est d'ailleurs comme ça que tout le Château a pu être scandalisé par les rapports qu'entretient Illisana avec un dénommé Tiky. » (Serdaigirl Power)

« Ce n'est pas ma faute, c'est celle de l'élève qui a mis en danger Tiky » (Ils l'ont dit)

« La réaction de Illisana quand on menace Tiky » (Résultat du concours Tumblr)

Elle était très respectée.

« Bref, Illisana est une potiche ! » (Illisana... la meilleure ou la pire des DdMs ?)

« cette bonne vieille débile ridée et profondément sénile » (Illisana River, vraie ou fausse blonde ?)

Respect apparemment réciproque.

« Non mais c'est pour voir si tu ressembles vraiment à un Nundu quand tu es en colère... C'est le bruit qui court » (Ils l'ont dit !)

Tout le monde cherchait à la détrôner de ses postes.

« Et sinon, j'aimerais bien prendre le titre d'Illisana River et être Chef des Bibliothécaires à sa place. » (Interview Keira Evans)

« Ne serait-ce pas plutôt une sorte de putsch mené par Hell, en se servant d'élèves comme bouclier, pour tenter de renverser le pouvoir de Illisana et la remplacer ? » (Gossip Pioux)

« son départ tant attendu » (Tableau d'Honneur ! Et ouais !)

Elle avait des surnoms douteux.

« Petit Cactus aventurier » (Le tableau d'honneur de Janvier)

« cornichon moisi » (Les légumes et les larves)

Elle se faisait victimiser par les chroniqueurs.

« Mais un groupe de mâles chargea dans sa direction, l’obligeant à prendre la fuite à l’aide de son vélo. Dérapant sur le sol, elle tomba d’une falaise et survécut à sa chute, mais mourut écrasée juste après par son vélo tombé à sa suite. » (Histoires d'horreur)

« Puis tout à coup [la chèvre] décida qu'elle en avait assez [...] et planta ses cornes dans le derrière d'Illisana. » (Le bouquetin a reniflé les fesses de la chèvre.)

Elle aimait tyranniser ses élèves.

« Le nombre de fois où tu as été collé : Une fois, par Illisana. » (Le Billywing du mois)

« tandis que Illisana passera ses dernières heures en temps que prof à enseigner aux élèves comment vous persécuter » (Quand le chat n'est pas là les souris dansent...)

« Je serai votre professeur de soins aux créatures magiques pour les prochaines années, sauf si bien sûr quelqu'un meurt sous les crachats de mon alpaga... » (Ils l'ont dit !)

Sa couleur de cheveux faisait polémique.

« Illisana River est (ou semble être) blonde ! Mais c'est là qu'est le problème mes enfants ! L'est-elle vraiment ? » (Illisana River, vraie ou fausse blonde ?)

« Dis nous Illisana, quand tu as été recrutée pour le poste d'assistant epuis promue à celui d'adjointe et enfin à celui de Professeur de Défense Contre Les Forces Du Mal, tu étais ... blonde ? C'est ça? » (Cosmiquement votre !)

 

Mais ce qu'il faut surtout retenir, comme le montre cet article, c'est que Galahad a marqué l'esprit des pédouziens à travers les années et laissé une trace indélébile de son passage dans le château.

Même si tu n'es plus parmi nous et que ta présence nous manque, dans nos mémoires tu resteras à jamais notre professeur, directrice de maison, formatrice, bibliothécaire, magizoologiste, Mister Serdaigle, directeur adjoint, et Patate de la Collaboration.

Publicité n°1

Dessine-moi comme une de tes Serdaigle

Ah, le confinement. On aura beau le piquer de notre bec aiguisé par moult critiques, il faut se rendre à l'évidence : il nous aura aidé à rester créatif, inspiré et occupé pendant de nombreuses semaines. Chez les aiglons, l'une des principales activités de cette période d'isolement s'est résumée en un atelier coloriage 2.0. L'idée : dessiner le portrait de nos camarades, et autant vous dire qu'on ignorait jusque là que des talents de dessinateurs se cachaient dans la maison des érudits. Emilien Lenain en robe de joueur de Quidditch, Catherine Spinnet version Léonard de Vinci, Celty Roze sous les traits d'une élève ultra geek… En exclusivité dans ce numéro de mai, on vous propose même de découvrir quelques-uns de ces croquis… Et vous risquez d'être surpris.


Emilien Lenain par Angele


Angele par Victoire Williams


Catherine Spinnet (en Rose, dans Titanic) par Ella Atkins


Catherine Spinnet (en Jaconde) par Ella Atkins


Summer Pearson par Ella Atkins


Mimil par Ella Atkins


Laiza Skeleton par Ella Atkins


Lilanaë par Alaska Gump


Celty Roze par Alaska Gump


Mirabelle Boutondore par Elea Loohest


Galahad Scamander par Joplin Romney


“J'ai mis toute ma vie à savoir dessiner comme un enfant”, expliquait un jour un certain Pablo Picasso. Autant vous dire que cette citation ne s'est jamais aussi bien accordée au mode de vie des aiglons que depuis quelques semaines. En espérant que ce petit aperçu de nos talents de peintres vous aura plu, on vous souhaite un bon déconfinement (même si de notre côté, on va sincèrement songer à ouvrir notre propre entreprise d'artistes. Eh oui, le confinement a du bon on vous dit !).

Petite interview d'une nouvelle élève

Les perles de la volière, partie 2

Les volières ne servent pas uniquement à accueillir et à abriter les hiboux, elles sont également une mine d'or de renseignements, d'énigmes et de potins en tous genres. Bienvenue dans la seconde partie des Perles de la volière.


Grace serait-elle en réalité une Auror infiltrée au sein du Ministère ?


Parce qu'au Chicaneur, on fait l'humour, pas la guerre.


Quand Alaska essaye d'imiter un pokémon ?


Si c'est Catherine qui le dit, il faut en profiter !


Mia a-t-elle interrogé sa boule de cristal ?


On a dû manger des pâtes pendant un mois, on exige des dommages-intérêts.


Quand Alaska chante pour attirer ses illustrateurs au Chicaneur.


Quand Ellana essaye de t'attirer pour te donner du boulot et que tu ignores encore que tu auras 19 bannières à faire.


Celui qui te donne envie de refaire une fournée de cookies pour le fantôme du Chicaneur.


Celui qui te dit en grosses lettres : it's time to work.


Quand Catherine se trouve une nouvelle passion.


Preuve que non : il a fini dans les perles.


La plus belle déclaration d'amour jamais reçue.


Quand Celty revient de vacances.


Les journaux ont définitivement un potentiel explosif insoupçonné.


Oui, vous êtes en droit de vous questionner sur les références musicales des chroniqueurs.


Quand tu dois t'y reprendre à 3 fois pour envoyer ton MP correctement, mais que tu es pardonné parce qu'on ne se lasse jamais de voir ce titre.


Débat

On aime débattre à Serdaigle, tout comme en salle de rédaction du Chicaneur. C'est pourquoi on s'est penché sur la question de l'intelligence. Enfin... Des intelligences. Parce qu'il y en a plusieurs mais ça, peut-être qu'on l'explicitera dans un prochain article. Toutefois, nous nous sommes demandé ce que certains personnages répartis à Serdaigle dans la saga Harry Potter y faisaient, ou s'il y avait autre chose de plus que derrière le cliché du Serdaigle érudit. D'ailleurs, voilà une petite liste de choses que peuvent être les Serdaigle : intelligents, rats de bibliothèque, amoureux de thé, de grands sages, l’intello de la classe, de futurs profs, ennuyeux, toujours à travailler, inventifs, pleins d'imagination et d'humour, créateurs et créatifs, constructifs et pleins de projets... Bref, plein de jolis mots pour nous qualifier et un débat qui devrait vous plaire. Cerise sur le gâteau : des membres de la maison ont même donné leur avis.


D’après-vous, Quirell et Gilderoy Lockhart respectent-ils vraiment ces critères associés à la maison ? Je ne suis pas certaine que « vouloir tuer un max d’enfants » et « être complètement à l’Ouest » soient dans la liste...


Personnellement, concernant Gilderoy, en effet, il ne correspond pas aux "attentes" d'un personnage de Serdaigle, cependant, j'ai, dans mon imaginaire de la maison, lié une espèce de prétention à Serdaigle. Et je pense qu'à ce titre-là, il rentre carrément dans la case haha. Et d'après ce que je lis sur sa biographie, il vivait très mal le fait de ne pas être le meilleur, donc il a un sacré esprit de compétition, et c'est vrai que ça peut être relié à une forme d'intelligence.

Pour Quirinus... Je l'ai toujours considéré comme un personnage faible mais sensible. Et c'est sa timidité qui a pu le pousser à pencher du mauvais côté, d'autant plus qu'il portait un intérêt tout particulier à la magie noire, plus jeune. Donc je pense même que Quirell correspond plus que Gilderoy à l'esprit Serdaigle, tel qu'on le conçoit généralement, mais de par sa nature sensible et anxieuse, il finira par se soumettre à Voldemort.

Plus largement, je considère que Serdaigle a la chance de compter des personnes ouvertes d'esprit dans ses rangs et c'est peut-être ce qui fait l'unité de cette maison, plus qu'une certaine intelligence ou une tendance à être bon partout.


Comme toutes les maisons, Serdaigle a ses petits stéréotypes. C'est normal, puisqu'on nous accole des étiquettes dès que nous faisons notre entrée dans le château. Ces étiquettes, elles sont le reflet de leurs fondateurs et notre fondatrice incarnait chacune d'elles. Maintenant, est-ce que chacun de nous, nous les incarnons. Oui. Peut-être pas toutes, mais nous avons la majorité de celles-ci.

Toutefois, on se pose immédiatement la question: mais est-ce que Gilderoy et Quirinus étaient vraiment des aiglons ou le Choixpeau s'est trompé ? Pas du tout.

Gilderoy était un homme très intelligent, créatif et constructif. Intelligent, parce qu'il a quand même réussi à bâtir sa réputation en utilisant un stratagème pour avoir gloire et reconnaissance. Il maniait parfaitement le sortilège d'oubli (peut-être pas les autres, mais c'est un détail). Créatif à cause justement de son stratagème. Constructif, parce qu'il a su à quel endroit être et quoi faire pour maintenir sa réputation. Sa seule erreur fut de venir à Poudlard. Et même en étant diminué (plus de mémoire), il gardera sa réputation d'aventurier et de sorcier exceptionnel.

Quirrell, eh bien... Comme Gilderoy, il a su se bâtir une réputation de personne timide, ce qu'il n'est pas. C'est un personnage à mon sens. Dès qu'il se retrouve seul avec Harry, on voit la personne qu'il est. Certes, il a peut-être été embobiné par Voldemort, mais il restait qu'il avait « toute » sa tête... Comme chacun de nous, nous cherchons la gloire. Sinon, ça donnerait quoi d'être considéré comme les plus intelligents ?

Dans tous les cas, la Spinnet se retrouve dans ces deux personnages. Elle est certes plus intelligente, mais elle a la même soif de pouvoir. Elle cherche également la même emprise. Est-ce que ça veut dire qu'elle n'est pas une Serdaigle pour autant ? Pas du tout.

Dans tous les cas, nous avons tous nos propres qualités. Elles ne se définissent pas seulement par notre affiliation à Serdaigle. Je me retrouve également avec des qualités tirées des trois autres maisons, mais je m'identifie plus à la maison bleue et bronze. C'est cela, en fait, la base de notre maison. L'attachement qu'on a envers elle et non pas les qualités qui y sont rattachées.


Pour moi les Serdaigle ce ne sont pas forcément des têtes prêtes à étaler leur science à tout-va et à être le premier à répondre à toutes les questions, ni un rat de bibliothèque. Je dirais que ce sont plus des créatifs, des personnes qui ont leur monde rien qu’à eux, avec une grande imagination, aimant s’immerger dans leur lecture, c’est sûrement pour ça qu’on les trouve peut-être hautains, individualistes ou renfermés. Mais il n’en n'est rien, ils sont cruellement seuls la plupart du temps mais bien à la recherche d’une amitié qui puisse les comprendre, les accepter quels qu’ils soient : un individu unique.


Ce que je trouve intéressant avec Serdaigle, c'est que c'est une maison qui va regrouper énormément de profils différents. Mais il y a une question qui me vient toujours en tête lorsqu'on parle de cette maison : Être intelligent, ça veut dire quoi, en fait ?<*p>

Est-ce qu'être intelligent veut dire avoir les meilleures notes de la classe ? Est-ce qu'être intelligent c'est lire beaucoup plus de livres que son voisin ? Est-ce qu'être intelligent c'est avoir une bonne mémoire, un sens de la créativité, un talent en sciences et mathématiques un peu comme Einstein ? Et d'ailleurs, Einstein, est-il vraiment intelligent ? Si oui, comment expliquer son intelligence ?

En fait...ça veut dire quoi, tout simplement, être intelligent ?

Et selon moi, c'est justement parce que la notion d'intelligence n'a pas de réponse précise que c'est une qualité propre à Serdaigle. On sait que, chez Serdaigle, la curiosité et la soif d'apprendre sont deux qualités primordiales. Et justement : et si, en fait, les élèves de Serdaigle avaient la particularité de toujours vouloir remettre en doute leur propre intelligence ?

Car oui, on ne va pas se le cacher : si on prend l'exemple d'Hermione (qui, selon plusieurs sources, aurait pu être chez Serdaigle) et Luna, tout le monde va vous dire qu'Hermione est plus intelligente. Pourquoi ? Car elle lit des livres, majoritairement, et qu'elle a les meilleures notes de la classe. Mais du côté de Luna, pourquoi ne serait-elle pas plus intelligente qu'Hermione ? Parce qu'elle est considérée comme "loufoque" ? Parce qu'elle aime les choses originales et les choses que peu de gens aiment ? Et si, en fait, Luna, qui en plus est à Serdaigle, était plus intelligente qu'Hermione ? Et si Luna avait cette qualité "intelligente" qu'Hermione n'a pas : l'ouverture d'esprit ?

Et c'est ainsi qu'on en arrive à la devise même de Serdaigle : "Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit". Car oui, pour moi, il y a une multiplicité de formes d'intelligence chez Serdaigle...tout simplement car tout le monde est différent, et que nous avons la chance d'être une maison qui ne porte pas de jugements de valeur sur autrui. Selon moi, l'intelligence connue comme qualité chez les Serdaigle, c'est le fait d'accepter son prochain, de le respecter, et surtout, de s'en inspirer.


Déjà, en tant que Serdaigle, je suis dans l'obligation de vous avouer que JE NE COMPRENDS STRICTEMENT RIEN A CE QUE VOUS DITES (bord d'aile de merle !) non, sans dec', c'est quoi des formes d'intelligence ?

Est-ce l'esprit de logique ? l'intelligence spatiale ? musicale ? corporelle ? linguistique ?

Nan, parce que si on veut, chez les Serdaigle, on voit un peu de tout ça, mais je dirais plus la logique et la linguistique. J'ai pu observer chez mes camarades de beaux pavés de textes bien conçus, bien écrits, et emplis de détails faisant soit rêver, soit rebuter, mais toujours dans l'amour de la langue.

Puis la logique, de ce que j'ai pu voir dans les décomptes de points, nous sommes quand même les plus haut placés, ce qui sous-entend bien évidemment que nous travaillons d'arrache-pied, que nos neurones fonctionnent à mille à l'heure. N'est-ce pas une preuve d'intelligence en soit ? Si les notes sont bonnes, c'est que nos réponses sont bonnes.

J'ai conscience que la grande moitié des notations dans le sablier est due au quidditch, ou aux concours, mais là encore, si nous sommes bons, c'est que nous avons l'intelligence de cohésion, ce qui n'est pas à la portée du premier crétin venu...

Voilà, je pense avoir exprimé ce que j'avais à dire, maintenant je vais reposer mes neurones avec un bon thé...


Pour commencer, il y a à mon sens plusieurs sortes d'intelligences : logique, relationnelle, corporelle, linguistique, artistique… Et il me semble que tout le monde à Serdaigle en a au moins une. Flitwick par exemple possède beaucoup de connaissances, mais je le vois plus dans une intelligence relationnelle, car il est toujours à l'écoute des autres et est bien vu de tous parce que, justement, il fait cette démarche de compréhension de l'autre. Les autres sont beaucoup moins évidentes, mais on pourrait par exemple attribuer à Ollivander l'intelligence logique (il se souvient de toutes ses baguettes avec une grande précision) et l'intelligence manuelle (il fabrique des baguettes, c'est un véritable artisan). Luna me fait penser à une intelligence artistique, avec toutes les choses qu'elle invente. Je pense que Serdaigle ne se concentre par sur l'aspect intelligent "apprenons tout et soyons Hermione Granger", mais plutôt sur l'intelligence de l'utilisation de ses compétences. Nous pouvons d'ailleurs le voir dans les personnages bleus et bronze du site : nous ne retrouvons pas uniquement des têtes de classe, mais aussi des sportifs, des farceurs, des sécheurs (non je ne balancerais aucun nom mesdames les préfètes), des artistes…


Le stéréotypes attribuent aux Aiglon(ne)s une nette inclination à prendre soin de leur intelligence cérébrale, les moindres recoins de la Bibliothèques n'ont aucun secret pour eux. Il est un autre type d'intelligence qui s'épanouit entre les murs bleus et bronze. Elle n'est pas quantifiable en points de devoirs, elle n'apporte aucune promotion, elle ne permet pas d'accéder à une quelconque profession. Néanmoins elle diffuse son aura salutaire dans tout Serdaigle, je veux parler de l'intelligence du coeur.

Publicité n°2

 http://journal-serdaigle.poudlard12.com/public/2020/Mai/AnnivP12.gif

http://journal-serdaigle.poudlard12.com/public/0Signatures/Alaska_Gump_2.png

Keep Calm and...

L'institut
Roman de Stephen King

Au milieu de la nuit, dans une maison d’une rue calme de la banlieue de Minneapolis, des intrus assassinent en silence les parents de Luke Ellis et l’embarquent dans un SUV noir. L’opération prend moins de deux minutes. Luke se réveillera à l’Institut, dans une chambre qui ressemble à se méprendre à la sienne, sauf qu’il n’y a pas de fenêtres. Et derrière sa porte se trouvent d’autres portes, derrière lesquelles se trouvent d’autres enfants aux talents spéciaux – télékinésie et télépathie – qui sont arrivés ici de la même manière que Luke: Kalisha, Nick, George, Iris et Avery Dixon âgé de 10 ans.

 

Ce livre est intriguant. Connaissant assez bien l’oeuvre de Stephen King, je m’attendais sans cesse à avoir peur : quelque chose de maléfique se préparant, une intervention surnaturelle… or rien de tout ça, et pourtant l’horreur est quand même là, dans l’inhumanité des personnages adultes de ce livre. Impossible pour moi de lâcher le livre, le suspens est là, les personnages sont attachants ou révoltant, avec quelques autres personnalités très complexes et une première partie du livre dans laquelle on retrouve bien la pâte de l’auteur, ensuite, ce sera plus difficile mais pas trop embêtant.

Disclamer : Violence

Suggestion d'Alaska


Portrait de la jeune fille en feu
Film de Céline Sciamma

1770. Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d'Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d'épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d'elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde.

Que dire de cette oeuvre cinématographique ? Parce que oui, je considère le film comme une oeuvre. Tout est parfait. Si parfois nous avons un peu de difficulté avec le jeu d'actrice, on a l'impression qu'un changement se produit lorsque les deux femmes ont une réelle interaction. Je ne sais pas comment le décrire, tellement j'ai trouvé ce film beau, sensuel, tout en finesse, avec des images à couper le souffle. Si certains ont vu le film Carol avec Cate Blanchett et avez aimé, vous allez retrouver les mêmes sensations dans ce film. À voir absolument !

Disclamer : Scènes de nudité

Suggestion de Catherine

Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
Film de Cathy Yan

Lorsque Roman Sionis, l'ennemi le plus abominable de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz décident de s'en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley, de la Chasseuse, de Black Canary et de Renee Montoya se télescopent et ce quatuor improbable n'a d'autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman.

Alors... C'était la première fois que je me retrouvais devant Harley Quinn... J'ai même pas vu le navet appelé Suicide Squad. Je dois vous dire que j'ai été un peu... mitigée en sortant de la salle de cinéma. C'est haut en couleur et il y a somme toute beaucoup d'action (surtout à la fin), mais je crois que je n'étais pas prête à faire face à une anti-héroïne de la sorte. On aime ou on aime pas... Ce n'est pas le meilleur film de « super-héros», mais pour relaxer et ne penser à rien, c'est la meilleure chose...
Sans hésitation, je recommande.

Disclamer : Violence

Suggestion de Catherine

Le quiz musical de Radio Rowena

Bonjour !

Voici la seconde session de "N'oubliez pas les paroles" du Chicaneur.



Ce mois-ci, le thème est : Les animaux dans les chansons françaises.  Complétez les paroles des 5 chansons suivantes et indiquez le titre EXACT de la chanson.

n commence ... Faites du bruit !!!!


1 - C'est dans dix ans je m'en irai /  J'entends  / 6 mots manquants

2 - Un p'tit dé à coudre / Et trois goutt' d'eau dedans / Au d'ssus du perchoir / 6 mots manquants

3 - Toutes les nuits, avec mes copines / On s’amuse /  4 mots manquants

4 -  À présent claquez du bec / En secouant vos plumes avec /  5 mots manquants 

5 - Dans la jungle, terrible jungle  / 6 mots manquants 


Mais ... Ce n'est pas tout !

Pour terminer, choisissez un clip vidéo qui correspond à l' une des chansons proposées. (Lien URL ou clip)

Les réponses sont à envoyer à Joplin Romney avant le 29 mai 2020.


Actuellement, Victoire Williams et Bernadette ont toutes les deux récolté 16 notes de musique

Qui arrivera à gagner le micro d'argent ?

Ciao ciao ciao !!

Jeu du mois et résultats du mois d'avril

Ce mois-ci, Le Chicaneur vous propose un jeu des sept erreurs.
Si vous ne trouvez pas toutes les erreurs, n'hésitez cependant pas à envoyer votre participation !


Amplificatum


Les réponses sont à envoyer à Joplin Romney avant le 29 mai 2020.

Il y a 1 gallion à gagner.

Le jeu d'avril consacré à La Valise de Newt a reçu trois participations.

Carrie, Mirabelle et Bernadette gagnent chacune 1 gallion. Bravo et merci à elles !

La solution

Publicité n°3

- page 1 de 85