vendredi 10 juin 2022

Editorial n° 147 - Juin 2022

On aurait pu faire un thème Sea & Sex & Sun mais avec la pluie qu'on s'est tapé ces derniers jours, j'ai encore beaucoup de doutes sur le fait qu'on arrive sur l'été. Alors on va rester simple et faire un thème... oh bah on me dit même qu'il n'y a pas de thème, parfait !

Comme vous le voyez, je ne sais toujours pas quoi écrire dans mes édito, si jamais un jour vous avez la solution magique, je suis preneuse, sinon je vais continuer à vous raconter n'importe quoi.

En tout cas, pour faire dans le sérieux, je tiens à vous dire, que suite aux stages, notre belle Elizabeth Andrews reste avec nous. Malheureusement, nous nous séparons de Ella Figne et de Meranda Ewyllen. On espère tout de même que vous continuerez votre belle vie au sein de notre maison !

Pour terminer, les résultats de notre petit jeu concours du mois dernier ! Et comme je suis un peu lente, j'ai pris toutes les participations en compte, jusqu'à ce que je rédige cet édito.

Pour rappel :
Si vous êtes à Serdaigle :
1 commentaire = 1 dragée

Si vous n'êtes pas à Serdaigle :
1 commentaire = 1 gallion

Ce qui nous donne :
Elizabeth Andrews : 2 dragées
Noctilius Myrtle : 5 dragées
Angele : 4 dragées
Lys Normand : 3 dragées
Kristeen Tonks-Black : 1 dragée
Harold Potter : 2 dragées
Eleanor Garner : 1 dragée
Alaska Gump : 2 dragées
Ivy Maddox : 2 Gallions
Anna Loup : 5 Gallions

Continuez de commenter, vous serez récompensés ! Et maintenant, bonne lecture à tous de cette nouvelle édition !

Rédigé par Rita O'Hara Illustré par Cassiopeia Crewe

Des aiglons pleins de passion

Dans le château de Poudlard12, la maison Serdaigle regorge de membres curieux, créatifs, talentueux, engagés et aussi, passionnés. Aujourd'hui j'ai décidé de partir à la découverte de ces passions, car nos murs sont également empreints de diversité (et qu'est-ce que c'est beau !). Je me suis rendue dans les volières de quelques Serdaigle, afin d'en apprendre un peu plus sur ce qui les anime dans leur vie.

Certains, comme Anaelle Weasley, aiment s'adonner à des activités créatives. Contrairement à ce que vous pensez, ce n'est pas la création de nouvelles blagues sorcières dont nous parlons ici, bien qu'Anaelle ferait fureur dans le domaine ! Dans le cas de notre petite aiglonne, il s'agit du dessin. Notre nouvelle recrue apprécie particulièrement dessiner des personnages, et qui sait, peut-être un jour aurons-nous la chance et l'honneur de voir un de nos personnages dessiné par ses soins !

Mais Anaelle n'a pas qu'une seule passion, et je suis certaine que cette deuxième elle la partage avec nombre d'entre nous. Elle a d'ailleurs permis à plusieurs d'entre nous de nous retrouver ici. Sans grande surprise, il s'agit de la lecture. C'est un moyen de s'évader, de faire travailler l'imagination, de découvrir des univers, de savourer la magie apportée par les mots !


Mais qui dit Serdaigle, dit aussi petit grain de folie qui fait notre côté unique et intéressant ! Et parmi nous, nous avons l'adorable Aliciagagne. Et quand on demande à Aliciagagne ce qui la passionne dans la vie... ce sont les paillettes. Vous n'êtes pas trop surpris j'imagine ! Mais savez-vous pourquoi notre chère préfète est captivée par ceci ? Parce que "ça briiiille" ! Peut-être que dans une vie antérieure notre bleu et bronze était une pie (au moins c'était un oiseau, donc tout va bien), ou peut-être simplement dans ce minuscule objet éblouissant reconnait-elle la luminosité de sa propre maison ! Après tout, lorsqu'on lui demande comment elle vit sa passion, qu'est-ce qu'on fait quand on est adulateur des paillettes, elle nous dit "Nous brillons !". Et c'est vrai, telle une petite étoile dans un ciel d'une nuit noire, Aliciagagne brille, Aliciagagne est une paillette, Aliciagagne vit sa passion !


D'ailleurs, quand on parle de paillettes, on pense aussi aux spectacles qui nous en mettent plein la vue ! Eh bien Looedy serait capable de vous parler en long en large et en travers de l'Eurovision, qui est sa passion ! Depuis des années, notre petit aigle aime à regarder en tant que divertissement l'Eurovision ! Puis un beau jour de l'année 2020... ce fut la révélation ! Looedy fut pris de passion pour ce show ! Depuis lors, en amoureux de l'Eurovision, Looedy suit chaque année toutes les étapes, sans en louper une seule. Il se délecte de voir ses favoris être sélectionnés, mais aussi de voir les évolutions artistiques de ceux qui reviennent les années suivantes pour retenter leur chance ! Notre petit piou a même ouvert sa chaine Youtube consacrée à cette émission et partager au monde entier sa passion.


L'Eurovision c'est aussi un spectacle. Et puisque nous parlons de spectacle, évoquons le théâtre ! Pendant de longues années, Noctilius Myrtle s'est adonné à cet art au sein d'une troupe. Même si le destin a voulu qu'il s'arrête, la passion de notre aiglon légendaire va bientôt reprendre. Et comme il a pu l'évoquer au sein de notre échange, il serait probablement très heureux de retrouver un moyen de se défouler, de se dépasser, de s'exprimer ! Peut-être même qu'un jour sa deuxième passion, celle de l'écriture pourra se mêler à celle du théâtre ? Notre petit bleu et bronze semble sujet à des éclairs d'inspiration soudains et irrépressibles. J'ai hâte de pouvoir un jour assister à une pièce signée de la plume de Noctilius Myrtle, et j'espère que ce retour au théâtre va lui permettre de s'épanouir toujours plus !


La passion semble donc être aussi un moyen de se défouler pour certain. Rien de tel que de se sentir libérer et de s'exprimer et c'est ce que nous souligne Matoutou[ quand elle parle de sa passion : la danse ! On ne parle pas ici de danse avec plein de règles strictes et rigides, mais bien de la danse en général ! Matoutou suit des cours, regarde des vidéos pour découvrir toujours plus de danses, aime créer des chorégraphies et s'est également produite dans un spectacle. La danse lui permet de se sentir bien dans ses chaussettes (ou dans ses chaussons de danse nous pourrions dire). Cela l'aide à transmettre ses émotions, à les partager au monde.


Très souvent associée à la danse, nous avons également la musique ! Angele pourrait vous le chanter, c'est sa passion à elle ! Elle l'aime sous toute ses formes, en l'écoutant ou en la jouant, avec sa voix, avec des instruments. Pour elle, c'est un moyen d'expression, et où toutes les sensibilités peuvent se présenter. C'est aussi un moyen de révéler ses émotions, mais également d'en produire pour son auditoire. Angele vit sa passion IRL mais aussi dans le château, où elle est membre active des Zicos depuis des années, et elle a également, avec sa bienveillance légendaire, été coach pour The Voice P12, pour encourager les talents de nos chers P12iens qui poussaient la chansonnette, qu'ils soient seuls ou en groupe. Car la musique c'est aussi ça, elle peut se vivre dans son coin ou accompagné. Tout est possible, selon vos désirs !


Mais vous savez quoi, on n'a pas besoin d'avoir des passions grandiloquentes ou dévorantes ou encore farfelues. Prenez par exemple notre petit poussin Harold Potter. Lui sa passion, c'est notre maison. Relever les défis de l'équipe de Serdaigle, gagner des points par toutes les manières possible, traîner aux Trois-Balais avec d'autres petits aigles... c'est ça qui lui plait. Et c'est beau. Le principal, c'est que ça nous plaise, nous fasse plaisir et qu'on savoure chaque instant de ces passions.


Et toi, c'est quoi ta passion ?

Rédigé par Elizabeth Andrews Illustré par Cassiopeia Crewe

Pour moi, le Chicaneur...

A Serdaigle, il existe un chouette topic, peu actif certes mais néanmoins chouette. Il s'agit de Pour moi, Serdaigle, c'est.... Tous les mois environ, l'équipe de maison vient vous proposer un sujet sur lequel vous pouvez écrire quelques lignes pour exposer votre avis. Les sujets ont toujours un lien plus ou moins proche (même si le lien est très très lointain). J'ai donc voulu mettre ce chouette topic à l'honneur mais surtout, je pense que les réponses des aiglons sur le thème de notre beau journal méritent d'être mise en avant. C'eeeeest parti !!!!

D'après Maiann, le Chicaneur, c'est une réponse à nos curiosités. Si l'on veut savoir les dernières nouvelles à Serdaigle, je pense qu'il faut tout de suite aller voir le Chicaneur ! Il répond à nos curiosités avec humour et à notre plus grande joie ! Les chroniqueurs font du bon travail pour satisfaire notre curiosité ! Je les remercie pour le travail qu'ils font.

Pour Grace Rivera, le Chicaneur, c'est une manière de garder contact avec ma maison préférée ! Par son esthétisme à toute épreuve, tenu par la main de fer de Celty*, ses sujets toujours plus originaux et nouveaux les uns que les autres, la variété de ses plumes, il fait toujours rêver d'un bout à l'autre, que l'on soit triste, gai ou fatigué.

C'est aussi une bonne source de potins qui donne envie de se replonger dans le tumulte de la salle commune, et même dans le reste du château.

Ça a été pour moi également la chance de pouvoir faire partie d'une équipe avec de l'expérience, de travailler conjointement avec d'autres Serdaigle motivés pour accomplir quelque chose de parfait.

Bref, cœur sur le meilleur journal de maison <3

D'après une chroniqueuse de longue date (c'est Yume Tsuki), le Chicaneur, c'est le bonheur pur et beaucoup, beaucoup de cookies.

Depuis que je suis arrivée dans l'équipe, je nage dans le bonheur le plus total. Le journal me donne l'occasion de prendre la paroleet aussi de prendre confiance en mes capacités. J'ai rencontré des gens merveilleux avec qui je pense bien m'entendre (même si je n'ai pas trop de doute à ce sujet). L'équipe a le don de me rendre le sourire en moins de deux secondes, peu importe la journée que j'ai passé. Et je ne parle même pas de l'entraide et les délires qui règnent au sein du bureau. Sans compter les fous rires que me provoquent certains articles ou la réflexion qu'engendre d'autres papiers. En bref, j'adore le Chicaneur, c'est ma petite bouffée d'oxygène, mon petit rayon de soleil, ma petite brise printanière. Oui je pourrais continuer comme ça pendant des heures. En bref, je suis ravie d'avoir rejoint l'équipe et de faire partie de l'aventure !

Alors, vous aussi, vous avez envie, comme Yume, Maiann, Grace et pleins d'autres de parler d'un sujet lié à Serdaigle (et qui sait, passer dans le chicaneur) ? Rendez vous sur le topic Pour moi, Serdaigle, c'est... pour parler du Quidditch.

* A l'époque où le thème du Chicaneur à été donné, Celty était encore Chroniqueuse en Cheffe (à vrai dire, Rita n'était même pas encore arrivé sur P12)

Rédigé par Lys Normand Illustré par Romie Keffer

L'article dont vous êtes le héros

Dans l'épisode précédent : Vous étiez tranquillement en train de faire vos offrandes à Merlin, quand soudain un oiseau porteur d'une prophétie fait son entrée, vous révélant que la vie la mascotte est en danger. Une des plumes de notre superbe oiseau tombe et il vous incombe de prendre une décision ! Merci à Plouf pour sa réponse en commentaire dans l'édition précédente, grâce à toi l'aventure peut continuer ! (et désolée Kristeen, ton commentaire ne m'est apparu que bien plus tard, je ne me voyais pas tout réécrire, mais très belle proposition également !)

Bouche-bée du choc de tout ce que vous venez de voir et d'entendre, vous attrapez la plume qui est tombée de Merlin. Vous avez conscience que l'animal est d'une très grande intelligence, et il va de soi qu'il est forcément empreint de magie, et par ce fait, ses plumes aussi. Vous fouillez vos poches et trouvez le petit sachet qui juste avant contenait le miam-hibou. Il est vide et sera parfait pour accueillir la plume sacrée. Vous utilisez vos quelques connaissances en matière de talisman pour en créer un. Vous le glissez autour de votre cou, dans l'espoir que si c'était un quelconque sort de magie noire qui avait atteint votre cher Merlin, vous en seriez protégé en cas de confrontation avec le responsable.

Vous n'avez aucune idée de quoi l'oiseau grincheux peut bien souffrir, mais il est évident pour vous qu'il vous faut dans un premier temps le protéger. La première chose à faire est sans doute de s'assurer qu'il se trouve dans un lieu sûr. Mais quoi de plus sûr que la salle commune de Serdaigle ? Le perchoir de Merlin lui même n'est consulté que par les élèves studieux et qui ont compris la suprématie de Merlin, cherchant ses bonnes grâces. Pourtant, quelqu'un a bel et bien réussi à l'atteindre ici, alors qu'il n'en sort jamais. Vous regardez par la fenêtre et apercevez que celle du bureau de la DDM juste à côté est entr'ouverte. Vous vous tournez vers Merlin et lui demandez de bien vouloir rejoindre le bureau de la directrice Spector. Elle était une sorcière puissante et forcément pleine de sagesse. c'était une certitude qu'elle saurait le protéger et que personne n'oserait trop venir titiller Merlin. Après vous avoir envoyé un regard fort ennuyé et irrité, Merlin accepte non sans grogner, et se rend dans le bureau indiqué.

Vous voilà déjà l'esprit un peu plus reposé. Maintenant que vous avez réglé tout ça, il n'y a plus qu'à démarrer votre enquête ! Si vous vous êtes bien reconnu dans la prophétie, vous sentez néanmoins que vous avez besoin d'en apprendre plus (vous n'êtes pas à Serdaigle pour rien, la soif de connaissance est bel et bien là !). Et qui d'autre que votre professeur de Divination saura vous renseigner sur l'auteur de cette sombre menace ?!

Vous quittez votre tour bleu et bronze et filez dans les couloirs et les escaliers à toute allure pour vous retrouver dans le bureau du professeur de Divination. Là vous expliquez au professeur tout ce qui vient de se passer, lui rapportez les termes exacts de la prophétie, dont les mots se sont gravés dans votre mémoire, et puis vous lui expliquez que vous êtes certain(e) qu'elle vous concerne ! Enfin, vous lui dites que vous êtes venu(e) en quête d'information. Qui a fait cette prophétie, quel est le mal qui ronge Merlin ?!

Le professeur vous adresse un sourire triste et vous annonce que c'est bien lui/elle qui est à l'origine de cette prophétie. La nuit précédente il/elle a fait un rêve très graphique, et quand il/elle s'était réveillé(e), il/elle avait s'était retrouvé(e) assis(e) à son bureau, avec à la main sa plume et posé devant lui/elle les inscriptions de cette prophétie, dont il/elle était certain(e) qu'elle avait été inscrite par sa main, il/elle reconnaissait son écriture.

Quand au mal qui menace votre mascotte chérie, tout ce qu'il/elle sait, qu'il a trouvé en faisant un petit peu de cartomancie, c'est que qu'il est déjà en train de s'installer. Il ne s'agit pas d'un sort, mais en tous cas, il vous assure que le problème a déjà infiltré le corps de Merlin. Toute cette discussion vous laisse plein d'interrogations, les principales étant quoi, qui, comment et pourquoi ?

Qu'allez vous faire à présent, armé de ce peu d'informations, pour faire progresser votre investigation et sauver le grand Merlin ?!

À vous de nous expliquer en quelques lignes dans les commentaires, quel chemin va à présent prendre votre personnage pour poursuivre sa quête de vérité !

Rédigé par Elizabeth Andrews Illustré par Romie Keffer

L'Aigle : tout un symbole !

Contrairement à ce que certains disent, notre symbole est un aigle et non un pigeon, aussi mignon soit-il. Alors, explorons un peu ce symbole et ce qu'il représente à travers le temps. J'ai donc fait quelques recherches pour vous et je vous mets quelques unes des sources les plus intéressantes à la fin, n'hésitez pas à approfondir le sujet.

S'il y a bien une chose qui revient dans la symbolique de cet oiseau majestueux, quelque soit l'endroit ou le moment, c'est qu'il est un symbole de puissance et d'autorité. Il est vu par beaucoup comme le Roi des oiseaux et par extension donc le Roi des airs. Cela fait de l'aigle un symbole idéal pour tout ce qui relève du pouvoir. Les Empires comme les royautés l'ont utilisé allègrement à travers le temps, que ce soit l'Empire romain sur ses enseignes militaires ou même Napoléon, jusqu'aux fascistes qui avaient certaines prétentions hégémoniques. Mais pourquoi donc représente-t-il cela plutôt qu'autre chose ?

Tout d'abord, il faut noter qu'il s'agit d'un oiseau qui chasse. C'est un prédateur rapide, qui attrape ses proies avec ses serres acérées. Il n'est donc pas très étonnant de le retrouver autour de figures qui revendiquent un tel pouvoir sur les autres.

Prenons un exemple mythologique qui est bien connu. L'aigle est l'un des attributs de Zeus, le Roi des dieux grecs qui est aussi fortement associé au ciel, comme cet animal. Il peut donc être son messager, qui va pouvoir délivrer des messages aux mortels décryptés par les devins qui lisent l'avenir dans les mouvements des oiseaux. Mais il peut aussi représenter Zeus lui-même car il s'agit d'une de ses nombreuses métamorphoses animales qu'il utilise pour essayer de pécho des mortels.

Un beau jour, Zeus aperçoit Ganymède, un très beau et jeune, très jeune berger non loin de Troie. Comme à peu près toutes les conquêtes de Zeus, il commence par refuser ses avances. Mais le dieu n'est pas satisfait et il se transforme en aigle pour l'emmener avec lui sur l'Olympe où il lui servira d'échanson, c'est-à-dire de domestique qui lui sert des verres de nectar. Mais les autres dieux le savent bien, il devient aussi son amant. Par la suite, pour échapper à la jalousie d'Héra, il deviendra la constellation du Verseau.

On peut noter que l'on retrouve quelques métamorphoses en aigle aussi dans la mythologie nordique, avec une étonnante histoire d'hydromel poétique sur laquelle je ne vais pas m'étendre, ainsi qu'un aigle géant, Hræsvelg, qui est surnommé "l'Avaleur de cadavres". Sympa, n'est-ce pas ?

Si l'on regarde le symbole de l'aigle chez les chrétiens, c'est l'animal qui est associé à Saint-Jean ainsi qu'à la Lumière, notamment. En effet, l'aigle passe pour être un animal qui est capable de regarder la lumière du soleil en face et de voler très haut dans le firmament. Il représente donc aussi, pour certains, la montée de l'âme vers le ciel. Il me semble qu'on peut en retenir une symbolique solaire qui est assez forte. On la retrouve aussi en Inde où un aigle brillant et divin, nommé Garuda, est la monture du dieu Vishnou, et j'ai d'ailleurs trouvé qu'il était l'ennemi des serpents.

Et si l'on va du côté des Aztèques, on trouve également cette dimension solaire car il a participé à la création du quatrième soleil (celui que nous connaissons). C'est aussi la forme animale de Tonatiuh, une divinité associée au soleil. On retrouve aussi une utilisation de l'aigle dans des rituels comme la confections des costumes des guerriers-aigles ou des offrandes de serres.

Bilan des courses, cet aigle royal est présent dans de nombreuses mythologies. C'est un animal qui a une symbolique très forte. S'il a un côté stylé, ce n'est clairement pas non plus toujours un symbole de bienveillance et de douceur. Il incarne bien plus le pouvoir et aussi une forme de justice, comme on peut le voir avec l'aigle qui doit manger éternellement le foie de Prométhée aux Enfers car il a désobéi aux dieux. Mais on peut retenir également qu'il a un lien très fort et assez constant avec le Soleil.

Pour celles et ceux qui préfèreraient le corbeau, je ne vous oublie pas, on en discute une prochaine fois, promis ! Et ça achèvera peut-être de me convaincre de le préférer, qui sait ?

Bibliographie :

Darthou Sonia, Lexique des symboles de la mythologie grecque, Presses Universitaires de France, 2020.

Feuillet Michel, Lexique des symboles chrétiens, Presses Universitaires de France, 2017.

Gilonne Michel, "L'aigle royal selon la perception aztèque", Journal d'agriculture traditionnelle et de botanique appliquée, 38ᵉ année, bulletin n°2,1996. "Ethnozoologie" pp. 77-94.

Guelpa Patrick, Les 100 légendes de la mythologie nordique, Presses Universitaires de France, 2018.

Rédigé par Romie Keffer Illustré par Romie Keffer

Soirée débat au Salon-de-Thé

Après une petite pause, ce dimanche 5 juin, c'était le retour des soirées débats sur le Salon-de-thé ! Nos quelques participants (Mimil - Emilien Lenain, Feozard - Rain Lewis, Mark - Marc Potter et Linoa - Elizabeth Andrews à demi), pas très nombreux mais motivés, ont donc débattu avec courage sur le sort de Cho Chang dans la saga ! Mais attention, tout n'est pas aussi simple car ils ont dû aussi composer avec certaines contraintes pour chaque question.

1. Cho est une fille populaire, sportive, gentille, assez parfaite en somme mais elle est sans cesse réduite à ses larmes et ses émotions dans la saga. Alors, quelle image avez-vous de Cho ? Est-ce un personnage que vous trouvez pénible ou au contraire que vous admirez ?

Nos 3 participants et demi avaient pour contrainte de placer trois mots imposés dans leurs réponses. Ce que Mimil et Feozard ont réussi à faire honorablement pendant que Mark tentait essentiellement de les percer à jour.

Pour cette question, les avis divergeaient un peu. Si certains comme Mark ont tout de suite affirmés qu'ils ne trouvaient pas de grands intérêts dans le personnage : « En vrai je ne me souviens plus vraiment de Cho, so ... Mais elle m'avait pas spécialement marqué, elle était assez fade comme perso», Linoa a élevé sa voix pour la défendre : «Mais vous pensez pas que c'est un des rares persos sur lequel on voit des émotions autres que je suis pas content (cf harry et ron qui passent 7 tomes à être pas contents) et que c'est chouette de voir quelqu'un de vulnérable.» Le débat a été très intéressant, laissant voir un personnage contrasté entre force et vulnérabilité, sans oublier sa partie amourettes qui rappelle que ce ne sont que des adolescents et sa vie que les participants ont imaginé bien chargée avec notamment du patin à glace et de l'accrobranche au programme. Comme dit Linoa : «En résumé, je dirais que je l'admire pas mais que je regrette qu'elle passe pour moins qu'elle n'est.»

2. A-t-elle eu raison d’après vous de rester fidèle à son amie Marietta Edgecombe plutôt qu’à Harry et l’Armée de Dumbledore en la défendant malgré sa trahison ? Qu’auriez-vous fait à sa place ?

Cette deuxième question n'avait pas de contrainte parce qu'elle était déjà assez compliquée comme ça. Les participants se sont donc frottés à un dilemme moral pas évident. Il a d'abord fallu établir si Cho était au courant des pressions qu'Ombrage mettait sur Marietta et si cela pouvait justifier la trahison. Certains ont jugé que si elle savait que sa famille était menacée, c'était son rôle d'amie de la soutenir quoi qu'il en coûte et d'autres ont défendu le point de vue de l'AD qui avait été trahie. Quant à savoir ce qu'ils auraient fait à sa place, Mimil a avoué : «Bah honnêtement pas impossible que j'aurais agi comme Cho au vu de ce que l'on sait.»

Tout le monde n'a pas été d'accord mais tout le monde s'est accordé sur le fait que Cho avait dû être tiraillée dans sa situation. Et en conclusion, Mimil nous a offert un beau parallèle avec la résistance pendant la seconde guerre mondiale pour illustrer la difficulté du jugement moral.

3. Si vous étiez Cho, vous auriez choisi Harry, Cédric ou bien quelqu’un d’autre ?

Après une question un peu difficile, voilà de quoi nous détendre un peu. Enfin, détendre ... Il fallait rester concentré malgré tout pour compter ses syllabes car la contrainte était de répondre en Alexandrins ! Et un consensus a rapidement été trouvé. « Oui Cédric est trop parfait et trop populaire / Je suis sûr qu'il ne ferait pas un bon copain», dit Mimil. « Mais en soit le perso est plus sympa qu'Harry » ajoute Feozard qui n'aime pas trop non plus notre héros. Et Mimil propose même : « Ou alors juste trouver personne, seule c'est bien (aa) » Au final, ils n'ont pas trouvé la perle rare pour Cho : « Y'a personne dans la saga que je vois bien / Il faut lui créer un perso juste pour elle ». C'est ainsi que se conclut tout en poésie cette partie du débat.

4. Elle est sans cesse malheureuse après la mort de Cédric et Harry n’arrange pas les choses. Quel avenir radieux lui souhaitez-vous ?

La dernière question, et non des moindres, a été l'occasion de tester la créativité de nos Serdaigle et il a donc fallu sortir ses pinceaux pour peindre l'avenir de Cho. Tout le monde y a mis du sien, même la serveuse. Voilà les chefs d'oeuvre en question : Linoa, Mimil, Romie, Feozard.

C'est donc sur cette note artistique que les débats se sont achevés ! Je remercie sincèrement les participants pour leur bonne humeur et leurs débats vraiment intéressants. N'hésitez pas à me faire un retour pour ma première soirée débat ou à proposer des sujets de débats en rapport de près ou de loin avec Serdaigle qui vous intéresseraient. Et restez sur vos gardes pour être sûr de ne pas rater la prochaine !

Rédigé par Romie Keffer Illustré par Cassiopeia Crewe

A chacun son bureau

Le bureau du Chicaneur, quel mystère ! Vous n'y avez sûrement jamais mis les pieds et vous rêvez de savoir à quoi ressemble l'intérieur ? Dans quel lieu travaillent vos chroniqueuses préférées ? Eh bien, ne rêvez plus, lisez cet article et vous saurez !

Yume Tsuki :

La passion de la chroniqueuse pour les plantes n'est un secret pour personne mais au Chicaneur, c'est encore plus voyant. Le bureau de la Tsuki est collé au mur, pas bien grand, en bois assez clair. Sur le mur, un calendrier chinois est punaisé et les dates de naissances de toutes les chroniqueuses ainsi que d'autres Serdaigle sont entourés. Le bureau est recouvert de pétales de fleurs, des feuilles mortes et pleins de pots décorés au marqueur. Dans ces pots, il y a des dizaines de plantes qui encombrent le bureau et cachent les nombreux papiers.

Lys Normand :

Le bureau de Lys est plutôt bien rangé, quelques feuilles sur le bureau mais rien de plus. Sur un coin du plan de travail, il y a un petit oranger. Sur le mur est punaisé une petite photo des chroniqueurs tenant une édition entre les mains. Au centre du bureau se trouve un parchemin avec le brouillon d'un article et une broche avec le nom de la chroniqueuse ainsi que l'emblème du journal.

Romie Keffer :

Il est difficile d'avoir un bureau mieux rangé. Sur chaque tiroir, il y a une étiquette indiquant ce qui s'y trouve. Sur le mur, il y a un masque de théâtre, une sorte de bonhomme avec des cornes et une moustache, accroché avec de la ficelle. A coté du masque, il y a une photo de l'aiglonne, tout sourire, tenant une coupe entre les mains sur un podium d’athlétisme. Une seule chose traînait sur le bureau : une dizaine de feuilles volantes retenues ensemble par un trombone. Dessus on pouvait voir des petits dessins, des cartes, des débuts d'histoire, une liste d'idées.

Cassiopea Crewe :

Ce bureau est sûrement le plus sale. Il y a des taches de peintures partout sur le plan de travail. Et d'ailleurs, plusieurs boîtes de peintures, essais en aquarelles et pinceaux traînaient sur le bureau. Dans un coin du bureau, une assiette pleine de miettes a accueilli une petite pile de cookies. Au mur, quelques croquis et dessins sont punaisés.

Rita O'Hara :

Le bureau de Rita correspond au caractère de l'adolescente. Il n'est absolument pas rangé. Il y a des petits bouts de papier et des crayons ainsi qu'une plume auto-correctrice un peu partout sur le plan de travail. Une petite pile de livres empruntés à la bibliothèque attendant d'être rendu depuis quelques temps. On peut lire les titres "Tuto pour faire les 400 coups" ou encore "Comment faire ami-ami avec Peeves". Sur le mur une vingtaine de post-it ont été collés à la va vite contenant de petites notes pour les prochaines édition.

Linda Flobert :

A coté du bureau de Linda se trouve une petite plante à fleur offerte par Yume en preuve de leur amitié. Sur le mur, sept photos sont épinglées. Ce sont des photos de paysage ou de Poudlard ayant été prise par la Serdaigle. Sur le bureau se trouvent de nombreux parchemins, quelques plumes ainsi qu'une pile de livres bancales pour la plupart venus de la bibliothèque. Certains sont des manuels de cours, dont un dictionnaire anglais/français, d'autres sont sur Poudlard, il y a aussi quelques romans moldus.

Rédigé par Lys Normand Illustré par Cassiopeia Crewe

5 bons conseils pour réussir à s'intégrer dans le château !

5 bons conseils pour réussir à s'intégrer dans le château !

Nous y voilà. Toi, potterhead, tu as décidé de te lancer dans l’aventure pédouzienne. Toi qui as endossé le choixpeau magique, tu as été réparti dans la prestigieuse maison Serdaigle. Et enfin, toi qui débarques en salle commune, tu ne dois probablement pas comprendre grand chose au fonctionnement de Poudlard12. C’est quoi, des devoirs ? Le RPG, jamais entendu parler... Comment se faire des amis ? Mais heureusement, ce petit guide de 5 conseils va t’aider à réussir à t’intégrer dans cette magnifique aventure !

1) En salle commune tu te rendras

La Salle commune, c’est l’endroit où se rassemblent les membres de ta maison. C’est le lieu idéal pour se présenter (➾ topic : “[Présentation] Bienvenue dans le nid !”), être au courant de l’actualité du site et de ta maison, mais surtout rencontrer une ribambelle d’élèves portant le blason bleu et bronze – tout comme toi ! Ici, le mot d’ordre est la bienveillance. Il est très rare qu’un Serdaigle refuse de discuter, donc n’hésite surtout pas à poser des questions !

2) Découvrir les Trois-Balais tu iras

Les Trois-Balais (aussi appelé TBS, TBs ou encore Tbs par les habitués), c’est le lieu i-dé-al pour faire connaissance avec les autres membres du château. En effet, ce “salon de discussion instantanée” est ouvert à tous les élèves sans exception. C’est l’occasion parfaite pour sortir de ton personnage et discuter tout simplement avec les autres. Généralement, les personnes en ligne sont adorables, et ne font aucune distinction entre les petits nouveaux et le personnel haut gradé. Là-bas, tu peux tout simplement être toi ! N’hésite surtout pas à lancer la discussion d’un simple “bonjour”, il y aura toujours quelqu’un pour te répondre.

➾ Petit plus : si tu préfères un cadre plus intime, rends-toi au Salon de Thé (= SdT) : seuls les Serdaigle peuvent y accéder, il y a donc généralement moins de monde et peut-être même quelqu’un dont tu auras fait la connaissance précédemment en salle commune !

3) Des points tu feras gagner

S'il y a bien quelque chose qui te placera dans les cœurs de tous les Serdaigle, c’est bien de rapporter des points ! Car oui, si tu ne le savais pas, tous les ans se déroule une lutte acharnée entre les 4 maisons de Poudlard : celle qui obtient le plus de points gagne la coupe annuelle et crois-moi, ce trophée est trèèèèès important pour toutes les maisons...

Pour gagner des points, tu as plusieurs solutions :

Participer à des animations, des jeux ou des concours : tu trouveras des animations/jeux/concours un peu partout sur le site : en salle commune, dans une grande partie des sections du grand escalier, sur les TBs... Reste à l’affut en suivant les actualités du site, ou alors n’hésite pas à demander à un membre du personnel les animations en cours !

Rendre des devoirs (et les réussir) : en effet, faire des devoirs réussis rapporte des points à ta maison ! Mais attention, je sais que le mot “devoirs” peut te faire peur, alors je te rassure : les devoirs pédouziens sont drôles et ludiques à faire ! N’hésite pas à rajouter des couleurs, de l’humour et, si tu es sur le site depuis quelques temps, à inclure quelques petites références pédouziennes dedans.

Faire des quiz : Les quiz sont une manière rapide et efficace de gagner des points. Alors, n’hésite pas à mettre ta culture du Wizarding World à l’épreuve, et lance toi !

4) Dans le RPG tu te lanceras

Le RPG (Role Playing Game) est une sorte de “jeu d’écriture” qui te permet de développer l’histoire et le caractère de ton personnage tout en faisant de nouvelles rencontres et en le liant à d’autres personnes. Tu peux inventer autant d’histoires différentes que tu veux, tant qu’elles respectent le contexte du monde magique, et certaines règles que tu pourras retrouver dans le topic “Guide | Les Clefs du Monde Magique”.

Les RPG te permettent d’apprendre à connaître des membres du site, et sont grandement efficaces pour se faire des amis ! Alors, si tu es prêt à te lancer dans l’aventure, n'hésite surtout pas à poster une petite annonce dans le topic “A la recherche d’un lien RPG” !

Petites astuces :

➾ Si tu as envie de commencer un petit RPG avec quelqu’un en particulier mais que tu ne lui as jamais adressé la parole, n’hésite surtout pas à aller le contacter dans sa volière ! Vérifie tout d’abord si l’inscription “RPG : On” est présente dans sa signature. Si au contraire il est marqué “RPG : Off”, ça veut dire que la personne n’est pas libre de commencer de nouveaux RPG. S'il n’y a rien de marqué, alors va gentiment lui envoyer un hibou en lui expliquant ce que tu recherches comme lien (amical, romantique, ennemi...).

➾ Tu n’es pas forcément obligé de RP avec seulement une personne ! Beaucoup de lieux sont disponibles dans la catégorie “Monde Magique” du Grand Escalier, où tu pourras rejoindre d’autres personnes.

5) Tu seras toi-même !

Et oui, le conseil le plus important est probablement le plus simple... Car, quand on s’inscrit pour la première sur un forum où on va probablement rencontrer beaucoup de personnes différentes, avec des personnalités différentes et des vies différentes, et bien on a tendance à vouloir montrer le meilleur de nous-même, quitte à en faire un peu trop !

Donc non. Non, tu n’es pas obligée d’être riche, majeur, d’avoir vécu des aventures toutes plus invraisemblables que les autres. Tu n'es pas non plus obligé d’avoir rencontré une tonne d’acteurs du Wizarding World. Ici, la seule chose qu’on te demande, c’est d’être toi-même ! Tout le monde t’acceptera malgré tes différences, et c’est ce qui est formidable sur ce site : tu n’as pas besoin d’être comme les autres, car c’est la diversité qui fait la force de Poudlard ! Accepte-toi, et tu constateras vite que les autres en feront autant à ton égard...[/align]

Rédigé par Linda Flobert Illustré par Cassiopeia Crewe

Qui est-ce ?

Un peu de détente, ça ne fait jamais de mal à personne ! Alors il est l'heure de vous proposer un petit jeu comme on les aime ! Le but est simple, deviner à qui appartiennent les avatars qui suivent. Vous sentez-vous capable de relever le défi ?

Vous aurez jusqu'au 05 juillet 2022 pour participer.
Pour cela, rien de plus simple, envoyez vos réponses au Chapelier Fou.

5 bonnes réponses = 10 dragées et 5 Gallions
4 bonnes réponses = 4 Gallions
3 bonnes réponses = 3 Gallions
2 bonnes réponses = 2 Gallions
1 bonne réponse = 1 Gallion
0 bonne réponse = 5 Mornilles

Bonne chance et amusez-vous !

Rédigé par Rita O'Hara Illustré par Cassiopeia Crewe

- page 1 de 104